Accueil / People / Prince Albert perd patience, nouvel abandon de Charlène de Monaco, Révélations

Prince Albert perd patience, nouvel abandon de Charlène de Monaco, Révélations

Prince Albert perd patience nouvel abandon de Charlène de Monaco Révélations

Alors que les rumeurs d’un nouvel abandon de Charlène de Monaco font rage, le prince Albert perd patience et se lâche ! Révélations inédites.

Une fois encore, le couple princier de Monaco fait face à des rumeurs de divorce. Le prince Albert perd patience après avoir, une nouvelle fois, accusé d’abandonner son épouse Charlène de Monaco.

« Elle n’est pas partie parce qu’elle était en colère contre moi ou contre quelqu’un d’autre »

Cela fait en effet plusieurs mois que la princesse est bloquée en Afrique du Sud pour des raisons de santé. Si l’ex-nageuse professionnelle est aujourd’hui dans un état «rassurant», leur couple est toujours en proie aux persistantes rumeurs de séparation. Ras-le-bol, le papa de Jacques et Gabriella a fait une mise au point auprès du magazine People.

«[Charlène] n’a pas quitté Monaco dans la précipitation !», assurait le souverain, «consterné» de toutes ces spéculations sur son mariage avec la fille de Lynette Wittstock. «Elle n’est pas partie parce qu’elle était en colère contre moi ou contre quelqu’un d’autre, répondait-il aux rumeurs. Elle est allée en Afrique du Sud pour réévaluer le travail de sa Fondation là-bas et prendre un peu de temps libre avec son frère et quelques amis.», rajoutait le frère de Caroline et de Stéphanie de Monaco.

« Bien sûr que ça affecte [Charlène], bien sûr que ça m’affecte ».

«Ce séjour ne devait durer qu’une semaine, 10 jours maximum, expliquait le mari de Charlène de Monaco. Et elle est toujours là-bas parce qu’elle a eu cette infection et que toutes ces complications médicales sont apparues», poursuivait-il son explication. «Elle ne s’est pas exilée. Il s’agissait tout simplement d’un problème médical qui devait être traité.», renchérit le prince Albert de Monaco.

S’il n’a jamais pris la peine de s’exprimer là-dessus, c’est parce qu’il se « concentrait sur la prise en charge des enfants. Et j’ai pensé que ça allait probablement disparaître, confiait-il. Vous savez, si vous essayez de répondre à tout ce qui sort, alors vous êtes constamment en train de le faire et perdez votre temps (…) Bien sûr que ça affecte [Charlène], bien sûr que ça m’affecte. Une mauvaise lecture des événements est toujours préjudiciable. Nous sommes une cible facile, facilement touchée, parce que nous sommes souvent sous les feux de la rampe.», concédait-il au final.