Accueil / People / Paul El Kharrat jaloux ? Il s’en prend à Bruno, le super champion des 12 coups de midi

Paul El Kharrat jaloux ? Il s’en prend à Bruno, le super champion des 12 coups de midi

Paul El Kharrat jaloux Il sen prend à Bruno le super champion des 12 coups de midi

Paul El Kharrat jaloux de Bruno ? En tout cas, il en donnait l’air ! Retour sur ses propos très amers à l’endroit du super champion des 12 Coups de midi.

En battant tous les records possibles dans le jeu culte de TF1 animé par Jean-Luc Reichmann, Bruno Hourcade a marqué toute l’histoire du jeu télé mondial. Nouveau sociétaire des Grosses Têtes, l’ancien maître de midi a réagi aux exploits rocambolesques réalisés par le Toulousain qui vient ce mardi 05 octobre d’être éliminé de la partie. Contre toute attente, le petit protégé de Jean-Luc Reichmann donnait l’air d’être quelque peu amer ce jeudi 30 septembre 2021. Paul El Kharrat jaloux ? Il s’en prend à Bruno, le super champion des 12 coups de midi.

« Depuis il y a des tas de gars qui sont passés et qui ont gagné plus d’argent que vous », précisait l’animateur qui ne s’attendait certainement pas à la réponse sans filtre de Paul El-Kharrat. Ce dernier qui s’est toujours d’ailleurs caractérisé par son franc-parler. « Oui mais ce n’est pas parce qu’on gagne plus d’argent qu’on s’y connaît plus« , lâchait sans ambages celui qui va bientôt publier son deuxième livre. Pour infos, ce second ouvrage est particulièrement consacré aux crimes et mystères de Paris.

Charrié par les autres sociétaires et également par Laurent Ruquier, Paul souligne qu’il ne constate point un niveau très élevé chez les autres candidats qu’il voit à la télévision. C’est à se demander s’il n’y a pas un peu de jalousie dans l’air ? Mais le connaissant, cela pourrait très bien n’être que son avis intraitable sur le sujet.

Rappelons que du temps de son passage dans le jeu, Paul avait brillé comme jamais sur le plateau des 12 coups de midi. Il est allé bien au-delà de son syndrome d’Asperger. Il était comme on disait à l’époque, comme une tempête, une tornade ! L’étudiant en Histoire est reparti du jeu au bout de 153 participations et plus de 690.000 euros de gains. Bien avant que Bruno ne le devance, il occupait le N°3 du classement. Son humour pince-sans-rire et son côté sans filtre avaient fait de lui, le chouchou des fidèles téléspectateurs du jeu. Outre ses deux ouvrages, Paul fera bientôt l’objet d’un téléfilm retraçant son parcours.