Accueil / People / Victime d’usurpation d’identité, Julien Cohen est en colère et pousse un gros coup de gueule 

Victime d’usurpation d’identité, Julien Cohen est en colère et pousse un gros coup de gueule 

Victime d'usurpation d'identité, Julien Cohen est en colère et pousse un gros coup de gueule 

Victime d’usurpation d’identité, Julien Cohen est en colère et pousse un gros coup de gueule sur ses réseaux sociaux. On vous raconte tout !

Julien Cohen s’est emparé ce 14 juin de son réseau social pour dénoncer une énorme arnaque. Exaspéré par la situation, l’antiquaire a jugé nécessaire de faire une mise au point. Victime d’usurpation d’identité, Julien Cohen est en colère et pousse un gros coup de gueule.

Caroline Margeridon arnaquée.

Les usurpations d’identités sur les réseaux sociaux sont devenues monnaie courante. En avril dernier, son acolyte Caroline Margeridon victime de la même arnaque, a poussé un gros coup de gueule après avoir su que des internautes mal intentionnés faisaient usage de faux comptes à son nom afin d’extorquer ses fans sur Facebook. « Visiblement, des gens se sont fait avoir pour des objects à vendre, des expertises… Les gens [derrière les faux comptes, ndlr] ont demandé les adresses, il y a même une personne à qui on a dit : ‘Oh ben, il faut envoyer 400 euros que je puisse vous répondre‘ », dévoilait-elle.

Ce lundi 14 juin, c’est au tour de Julien Cohen de faire part de son agacement. Averti par son community manager, l’acheteur aux lunettes bleues a dénoncé les arnaques usant de sa notoriété sur la Toile. « Chers amis, bonjour. J’ai mon community manager qui m’a dit : ‘Julien, fais une vidéo car il y a beaucoup de faux comptes à ton nom’. Alors oui, il y a tout un tas de guignols qui se font passer pour moi pour vous soutirer de l’argent, pour vous faire adhérer à un fan-club ou pour vous dire que pour participer à Affaire conclue, il faut payer. Bien évidemment, tout ça est faux« , indiquait-il dans son story Instagram.

Julien Cohen : « Ils sont très malins ces petits cou***ons » !

Furieux, Julien Cohen a non seulement mis en garde les internautes mais aussi sollicité ses 128000 abonnés à lui signaler les comptes qui auraient pu être créés à son nom. « Ils sont très malins ces petits cou***ons, donc signalez ces comptes, faites-les clôturer. Nous, on fait aussi le nécessaire de notre côté, mais c’est malheureusement la rançon du succès, admettait l’ami de Pierre-Jean Chalençon. On a plein de faux comptes. Pas seulement moi, d’autres partenaires d’Affaire conclue ont aussi des faux comptes. […] Faites très attention ! », concluait celui dont le fil Instagram « my-discoveries » est certifié par une pastille bleue.