Accueil / People / Quand Pierre-Jean Chalençon commente la gifle d’Emmanuel Macron !

Quand Pierre-Jean Chalençon commente la gifle d’Emmanuel Macron !

Quand Pierre-Jean Chalençon commente la gifle d'Emmanuel Macron !

L’ancien acheteur d’Affaire conclue n’a rien perdu de sa verve. Quand Pierre-Jean Chalençon commente la gifle d’Emmanuel Macron…Cela mérite une attention particulière.

Disparu des radars depuis quelques semaines, le spécialiste de Napoléon est réapparu sur le devant de la scène ce lundi 14 juin 2020. Et comme il fallait s’y attendre, l’ancien acolyte de Julien Cohen a bien fait parler de lui. Quand Pierre-Jean Chalençon commente la gifle d’Emmanuel Macron, il est presque impossible de ne pas prêter son attention…

« Je suis comme je suis, sans filtre…« 

Pierre-Jean Chalençon répondait en effet aux questions de Hugo Magnin sur You Tube dans le cadre de sa fameuse interview Backstage. L’intégralité de leur conversation a été publiée par le magazine Télé Loisirs le lundi 14 juin 2021.

L’ex antiquaire de France 2 a profité de son temps de parole pour répondre aux différentes accusations portées sur les dîners clandestins qu’il aurait organisé dans les locaux de son immense Palais Vivienne. Malgré quelques preuves qui peuvent prouver la présence de certains membres du gouvernement Castex lors de ces soirées clandestines, Pierre-Jean Chalençon continue à nier en bloc les faits. Et c’est avec son gros coup de gueule.

Un caractère qui le distingue très bien mais qui lui a déjà coûté sa place au sein de l’équipe d’acheteurs d’Affaire conclue. Malgré les mises en garde répétitives de Sophie Davant, il n’a pas l’intention de changer quoi que ce soit. « Je suis comme je suis, sans filtre, c’est pour ça que je suis autant populaire et que les gens m’aiment, que ce soit des enfants, des vieux, des jeunes, des riches, des pauvres, tout le monde m’apprécie« , s’assurait-il.

Ce tacle bien senti de Pierre-Jean Chalençon à Emmanuel Macron.

Par ailleurs, l’ennemi juré de Caroline Margeridon a commenté également les actualités. Il était revenu sur la gifle reçue Emmanuel Macron lors de sa descente sur le terrain le 8 juin 2021.

« En tout cas moi, on ne me gifle pas dans la rue, ironisait-il. Il aurait pu s’arrêter là mais c’était mal connaître Pierre-Jean Chalençon. Je n’ai pas 200 gardes du corps, poursuivait-il. Et ma durée de vie si je n’avais pas de garde du corps n’est pas de 15 minutes » ajoutait-il encore. Pas sûr que le chef de l’Etat ne réagirait pas face à un tel propos…