Accueil / People / Prince Charles et Camilla Parker Bowles : leur présumé fils caché fait part d’une nouvelle preuve qui ne va pas plaire à la reine Elisabeth II

Prince Charles et Camilla Parker Bowles : leur présumé fils caché fait part d’une nouvelle preuve qui ne va pas plaire à la reine Elisabeth II

Prince Charles et Camilla Parker Bowles : leur présumé fils caché fait part d'une nouvelle preuve qui ne va pas plaire à la reine Elisabeth II

Le présumé fils caché du Prince Charles et Camilla Parker Bowles fait part d’une nouvelle preuve qui ne va pas plaire à la reine Elisabeth II. Les détails.

Cela fait des semaines qu’un certain Simon Dorante-Day clame sur les réseaux sociaux qu’il est le « fils caché » du prince Charles et Camilla Parker Bowles. Ce ne sont pas que des paroles en l’air. L’Australien de 55 ans a évidemment des preuves à l’appui. La dernière en date risquerait fort d’accabler la monarque. Le présumé fils caché du Prince Charles et Camilla Parker Bowles fait part d’une nouvelle preuve qui ne va pas plaire à la reine Elisabeth II.

« Je sais que cela perturberait la succession au trône » !

C’était à l’époque de ses 5 ans. Avant de regagner l’Australie, il avait été élevé en Angleterre par sa grand-mère adoptive. Il se souvint d’antan avoir, à maintes reprises, reçu la visite d’une mystérieuse dame blonde. Des visites qui avaient lieu à l’endroit où exerçaient ses grands-parents_sa mamie étant cuisinière et son grand-père jardinier au sein d’une maison royale. C’est en effet sa grand-mère Winifred qui lui racontait être l’enfant caché du prince héritier et de Camilla au cours de l’adolescence. S’il a été éloigné de sa véritable famille, c’était afin de ne pas jeter l’opprobre sur les Windsor.

Ses iris, racontait-il, ont été chirurgicalement modifiés afin de gommer la couleur bleue, ses dents quant à elles, ont été limées. Après avoir évoqué son enfance dans les colonnes du magazine Woman, Simon Dorante-Day affirmait avoir demandé un test ADN au duc de Cornouailles et sa femme. “Je sais que cela perturberait la succession au trône, c’est pourquoi ils n’accepteront pas un test ADN”, indiquait-il.

Les internautes sont d’accord avec Simon Dorante-Day.

S’il est pour cette fois sorti de l’ombre, c’est pour dévoiler la preuve irréfutable de sa lignée royale via Facebook : il s’agit de la flagrante ressemblance de son fils Liam à la reine Elisabeth II. Sur un montage photo, l’on pouvait voir le jeune Liam entouré de deux portraits de la souveraine… Une “comparaison intéressante”, légendait-il.

Une remarque soutenue par nombreux de ses abonnés. “Il ressemble à la reine, même son sourire !”, “Il est le double de la reine !”, “Indéniable”, “Je vois des similitudes au niveau du nez et de la bouche. Peut-être aussi au niveau de la forme du visage et de la couleur des cheveux”, “Je l’ai toujours su”, pouvait-on lire.