Accueil / People / Elisabeth II hors d’elle après des accusations de racisme : cette réplique implacable de la reine

Elisabeth II hors d’elle après des accusations de racisme : cette réplique implacable de la reine

Elisabeth II hors d'elle après des accusations de racisme : cette réplique implacable de la reine

Essuyant encore une fois un nouveau scandale, la souveraine n’en pouvait plus. Elisabeth II hors d’elle après des accusations de racisme, riposte avec une réplique implacable. Tout de suite les détails.

La couronne britannique n’a pas encore digéré les allégations de racisme révélées par le Duc et la Duchesse de Sussex durant l’interview accordée à Oprah Winfrey. Elisabeth II a fini par se mettre hors d’elle face à des nouvelles accusations de racisme.

Pour surmonter le deuil provoqué par la disparition de son époux et confident, le prince Philip, Elisabeth II a préféré revenir au plus vite aux affaires de la monarchie. Mais voilà qu’elle doit déjà faire face à de nouveaux scandales.

Cet échange accablant entre le Palais royal et le ministère de l’intérieur au sujet des « immigrants de couleur ou étrangers« .

Rappelons qu’en mars 2021, Meghan Markle a accusé ouvertement la famille royale de racisme. Pour cette fois-ci, la monarque, selon la publication du journal l’Express, s’est empressée pour mettre fin à cela.

Selon une investigation de nos confrères de The Guardian, des notes écrites rapportant des échanges entre le ministère de l’Intérieur et des hauts responsables du Palais interdisent aux « immigrants de couleur ou étrangers » de tenir des rôles importants. Cette note a été appliquée jusqu’à la fin des années 60. En effet, il était de coutume que les « candidats de couleur » étaient « habituellement  » affectés aux tâches domestiques, précisait en outre le Mail.

« La Maison Royale et Sa Majesté se conforment aux dispositions de la loi sur l’égalité, en principe et en pratique. Cela se reflète dans les politiques, procédures et pratiques de diversité, d’inclusion« .

Suite à cette publication, Buckingham Palace a préféré réagir au plus vite. Un porte-parole du palais avait donc affirmé que ces « conversations dataient d’il y a plus de 50 ans« . Et qu’elles ne reflètent plus pas les pratiques actuelles.

« La Maison Royale et Sa Majesté se conforment aux dispositions de la loi sur l’égalité, en principe et en pratique, indiquait donc ce porte-parole. Cela se reflète dans les politiques, procédures et pratiques de diversité, d’inclusion et de dignité au travail au sein de la Maison royale « , s’assurait-il vers la fin.