Accueil / People / PPDA tiré d’affaire, Claire Chazal enfin rassurée que tout a été classée sans suite

PPDA tiré d’affaire, Claire Chazal enfin rassurée que tout a été classée sans suite

PPDA tiré d'affaire, Claire Chazal enfin rassurée que tout a été classée sans suite

Ce n’est qu’à 4 mois de l’ouverture de l’enquête que PPDA est tiré d’affaire, Claire Chazal enfin rassurée que tout a été classée sans suite. Voici les détails…

Invitée à réagir à la sordide affaire tournant autour du père de son fils François, Claire Chazal ne manquait pas de s’en inquiéter. La présentatrice de Passage des Arts sur France 5 serait pour l’heure apaisée. PPDA tiré d’affaire, Claire Chazal enfin rassurée que tout a été classée sans suite.

Claire Chazal en soutien à PPDA.

Il faut dire qu’elle lui a toujours fait preuve de soutien sans faille. “PPDA n’est en rien ni dans la violence ni dans la force, assurait Claire Chazal ce mois de mars dernier au micro de France Inter. Ce qu’il aime, c’est convaincre par la parole, par ce qu’il est, par son charme, par sa position aussi – pourquoi ne pas le dire. En rien arriver à forcer quelqu’un. Je pense même qu’il y a un orgueil chez lui qui fait que charmer, être aimé, c’est ce qu’il souhaite avant tout, et non pas forcer.”

PPDA a enfin eu gain de cause : l’affaire a été « classée sans suite pour prescription ​ou pour insuffisance de preuves« 

Quatre mois après l’ouverture de l’enquête de viols visant l’ancienne star du JT de TF1, Patrick Poivre d’Arvor... Le verdict est enfin tombé. L’affaire a été « classée sans suite pour prescription ​ou pour insuffisance de preuves« ​, indiquait ce vendredi matin le parquet de Nanterre. « Ces faits […] ne peuvent caractériser le crime de viol dans la mesure où aucun élément, notait la procureure de Nanterre Catherine Denis dans un communiqué.  » Ne permet de confirmer les propos de l’un ou de l’autre concernant l’existence de cette scène ».

Me Jacqueline Laffont n’a pas caché sa « satisfaction« . De plus, soulignait l’avocate de Patrick Poivre d’Arvor sur les ondes de Franceinfo, son client a toujours à tout moment,  »affirmé son innocence« . Elle déplorait que la présomption d’innocence de PPDA « a été largement bafouée », particulièrement dans la presse. C’est, appuyait-elle, une « décision presque courageuse, même si elle s’imposait au regard de l’absence de charge dans ce dossier ».

Pour PPDA, ses accusatrices ont été motivées par l’envie d’une notoriété. Voilà pourquoi il a à son tour, porté plainte pour dénonciation calomnieuse contre la personne de Florence Porcel. Une plainte également classée sans suite par le parquet, attestant que l’écrivaine de 37 ans n’avait aucune intention de nuire à l’ex-compagne de Claire Chazal.