Accueil / People / Pascal Praud répond cash aux rumeurs autour de son salaire astronomique

Pascal Praud répond cash aux rumeurs autour de son salaire astronomique

Pascal Praud répond cash aux rumeurs autour de son salaire astronomique

Pascal Praud répond cash aux rumeurs autour de son salaire astronomique. La rédaction de Trop Libre vous donne les détails…

Dans une très longue entrevue accordée à la rédaction du Parisien le dimanche 27 juin 2021, le journaliste de CNEWS s’est livré à cœur ouvert sur plusieurs sujets. Pascal Praud répond cash aux rumeurs autour de son salaire astronomique.

Ce parcours exceptionnel de Pascal Praud sur CNEWS…

L’animateur de L’Heure des pros avait donc décidé de faire face aux différentes critiques et rumeurs qui jalonnent sa carrière. « Il y a eu un avant et après premier confinement, débutait-il avec une once d’humour. Les gens nous ont découverts. Certains ne savaient même pas que j’existais, poursuivait-il. Et ils sont restés« , a-t-il ajouté avant de bien préciser que »Toute la chaîne a progressé, pas seulement Zemmour. Regardez, Laurence Ferrari bat tous les soirs BFM et LCI, précisait-il. Il y a de vraies incarnations, ici. Nous ne sommes pas des marionnettes », a-t-il fait bien comprendre à leurs détracteurs.

« Vous gagnez 25 000 euros bruts par mois en CDI…« 

Un grand succès qui l’avait propulsé au statut de l’animateur star de la chaîne. C’est ainsi que les rumeurs sur son salaire astronomique avaient pris racine. « D’après nos informations, vous gagnez 25 000 euros bruts par mois en CDI…« , débutait alors le journaliste du Parisien pour pousser l’ex-journaliste sportif à la confidence. C’était mal connaître Pascal Praud. »70 000, tant que vous y êtes, lui répondait-il du tac au tac, avant de lui sommer d’Arrêter de parler d’argent « .

Par ailleurs, victime de son propre succès, Pascal Praud est souvent pointé du doigt pour son éventuel caractère jugé sexiste. Et pire encore, il est accusé d’appartenir à une mouvance de « l’extrême droite« . « Qu’on pense que je suis d’extrême droite, c’est dingue !« , s’indignait-il lorsque le journaliste avait abordé le sujet. « Je connais la règle du jeu« , poursuivait-il en faisant allusion à ces différentes critiques.

D’une façon ou d’une autre, il ne compte pas changer ses habitudes à cause de ce que pensent les autres. « Les attaques sont souvent à la hauteur du succès. C’est un baromètre. (…) Je comprends qu’un programme comme le nôtre fasse réagir, même si souvent je m’aperçois qu’il y a une part de mauvaise foi, voire de malhonnêteté« .