Accueil / People, Show Tv / Laurence Boccolini : cette candidate qui veut lui piquer sa place dans TLMVPSP

Laurence Boccolini : cette candidate qui veut lui piquer sa place dans TLMVPSP

Laurence Boccolini : cette candidate qui veut lui piquer sa place dans TLMVPSP

À peine arrivée, cette candidate n’a pas caché son désir de piquer la place de Laurence Boccolini aux commandes de TLMVPSP. On vous raconte toute l’histoire.

Contrairement à ses craintes peu de temps avant ses débuts, Laurence Boccolini a très vite trouvé sa marque et ses propres repères aux manettes de Tout le monde veut prendre sa place.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par laurence boccolini (@lolobocco)

Samuel signe sa 40 ème victoire…

La nouvelle animatrice du jeu culte de France 2 n’a pas du tout sombré dans l’art de partager et de raconter des anecdotes comme à l’époque de Nagui. À juste titre, la maman de Willow a été largement félicitée sur les réseaux sociaux. Certains internautes apprécient la nouvelle technique qu’elle adopte: prendre directement le taureau par les cornes.

Par ailleurs, le courant passe très bien entre l’animatrice de 58 ans et l’actuel détenteur du fauteuil rouge de l’émission, Samuel. Aujourd’hui, le jeudi 12 août 2021, le Champion a signé sa 40ème victoire consécutive.

« Je vais prendre ma retraite ! Mais je viens d’arriver donc laissez-moi une semaine ».

Tout comme son prédécesseur Nagui, la compagne de Mickaël Fakaïlo prend également le temps de faire la connaissance de ses candidats. Pour ce mardi 10 août 2021, Lauriane, une consultante en web marketing, s’est fait remarquer lorsque la présentatrice lui a demandé si elle aimait bien son métier. Au lieu de dire « oui » comme les communs des mortels, la jeune femme a lâché: « intéressant« .

Par la suite, elle a enchaîné en confessant qu’elle aurait voulu être à la place de Laurence Boccolini. « Mais oui ! À un moment, je vais prendre ma retraite ! Mais je viens d’arriver donc laissez-moi une semaine !« , réagissait la principale intéressée. Une réponse validée au final par la candidate elle-même. « Vous avez raison, c’est un beau métier ! », a conclu Lauriane.