Accueil / People / Brigitte Macron dans une colère froide, ce sujet l’a mis hors d’elle !

Brigitte Macron dans une colère froide, ce sujet l’a mis hors d’elle !

Brigitte Macron dans une colère froide, ce sujet l'a mis hors d'elle !

Brigitte Macron dans une colère froide. Dans son ouvrage, Gaël Tchakaloff revient sur ce sujet qui l’a mis à ce point hors d’elle ! On vous raconte tout !

Il y a un sujet que l’épouse d’Emmanuel Macron ne tolère pas… Gaël Tchakaloff est revenue à ce sujet dans « Tant qu’on est tous les deux (Flammarion/Versilio), un ouvrage attendu ce 25 août prochain. Brigitte Macron dans une colère froide, ce sujet l’a mis hors d’elle !

« Tu ne l’as pas supporté (…) ta colère froide ont interrompu notre échange« 

Dans un des extraits de cet ouvrage politique et littéraire, l’écrivaine a dévoilé à quel point la Première dame ne supporte pas que l’on évoque ses débuts de relation avec son époux. L’ancienne professeure des lettres peut très vite devenir amère si l’on arrive à franchir ses limites. « Un jour, tu m’as fait de la peine. Au point de pleurer, sangloter, hoqueter au téléphone, tant j’étais abasourdie, désarçonnée par ta réaction. Je venais de t’indiquer que mon livre traiterait de vous deux, et non du président seulement, qu’il me semblait impossible d’écrire sur lui sans écrire sur toi », s’est remémorée l’écrivaine comme indiqué dans les colonnes du Point qui en dévoile quelques bonnes feuilles.

« Tu ne l’as pas supporté, poursuivait Gaël Tchakaloff. Tes verbes radicaux, métalliques, définitifs, ta colère froide ont interrompu notre échange(…) Le lendemain matin, continuait celle qui intervient occasionnellement dans les Grosses Têtes sur RTL.

Brigitte Macron s’explique.

« Tu m’as rappelée pour savoir si j’allais mieux, répétant plusieurs fois, Emmanuel est très solide, il est plus solide que moi. Moi, je me mets en retrait, c’est ma manière de me protéger, je ne sais pas, se serait expliquée Brigitte Macron. Je ne peux pas faire autrement. Votre couple est l’unique sujet qui déclenche ce type de réaction », a tenu à souligner l’écrivaine.

« Il ne faut pas y toucher, je ne veux pas que l’on parle de nous, je ne veux pas que notre couple soit exposé, lui avait confié la femme de 68 ans. Quels abysses as-tu traversés pour passer du lyrisme au masque de fer en un claquement de doigts ? », avait fini par s’interroger Gaël Tchakaloff.