Accueil / People / Affaire PPDA : ce que révèle l’examen psychologique de Florence Porcel !

Affaire PPDA : ce que révèle l’examen psychologique de Florence Porcel !

Affaire PPDA : ce que révèle l'examen psychologique de Florence Porcel !

Suite à l’affaire PPDA, découvrez en exclusivité ce que révèle l’examen psychologique de la plaignante, Florence Porcel.

Malgré la tournure que prenne cet événement, la journaliste ne lâche rien. La décision du parquet de Nanterre ne la démotive pas pour autant. Au contraire, cela ne fait que la motiver de s’attaquer davantage à celui qu’elle considère comme son violeur. Avec l’affaire PPDA, voici ce que révèle l’examen psychologique de Florence Porcel.

Affaire PPDA : ce témoignage qui a tout changé…

Comme le rapportent nos confrères du JDD, le rapport dudit examen ne plaide pas en sa faveur… Comme annoncé ce 25 juin dernier, l’affaire Patrick Poivre d’Arvor a finalement été classée sans suite. Une décision majoritairement motivée par le témoignage livré par Dominique Ambiel, qui disposait d’un bureau donnant directement sur celui de l’ex-compagnon de Claire Chazal. « Dominique Ambiel est formel : il n’a assisté à aucune scène de viol dans le bureau de PPDA, qu’il décrit comme entièrement vitré et donnant sur le sien », pouvait-on lire dans les colonnes du Parisien.

« Florence Porcel a décidé de déposer une plainte avec constitution de partie civile »

Dans le cadre de cette instruction, la magistrate s’est également appuyée sur le rapport psychologique de la plaignante. « Son rapport versé au dossier semble parfois remettre en question la sincérité de son interlocutrice », précise ledit rapport. « Elle se met à pleurer mais cela semble joué, elle n’a aucune larme, indiquait-on. À aucun moment, le discours de Florence Porcel n’évoque une contrainte. Son discours est assez froid et distant, comme si elle maîtrisait la situation, estimait l’experte en charge de son examen psychologique. (…) Je ne constate pas de stress. » chez Florence Porcel, qui en conclusion « ne présente aucun symptôme psychotraumatique ».

« La décision du parquet de Nanterre n’est qu’une étape de la procédure. Elle n’ébranle en rien la détermination de Florence Porcel à voir menées des investigations approfondies par un juge indépendant pour le viol dont elle se dit en être victime. C’est pourquoi Florence Porcel a décidé de déposer une plainte avec constitution de partie civile », annonçait la défense de Florence Porcel ce 25 juin 2021.