Accueil / People / Mélissa Theuriau et Jamel Debbouze, friction conjugale, le comédien fait le point

Mélissa Theuriau et Jamel Debbouze, friction conjugale, le comédien fait le point

Mélissa Theuriau et Jamel Debbouze, friction conjugale, le comédien fait le point

Au bout de 13 ans de mariage, Mélissa Theuriau et Jamel Debbouze feraient face à des sérieuses frictions conjugales. Découvrez les confidences surprenantes du célèbre humoriste !

C’était rappelez-vous le 7 mai 2008 que Jamel Debbouze a uni sa vie à celle de Mélissa Theuriau (rencontré en 2007). Leur mariage s’était déroulé à l’abbaye de Vaux de Cernay devant un parterre de célébrités dont Diam’s, Valérie Damidot, Omar Sy, Fred Testot, etc. La journaliste a par la suite donné naissance à un petit garçon, Léon, né le 3 décembre 2008 puis à une fille, Lila, née le 28 septembre 2011.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jamel Debbouze (@jameldebbouze)

En près de trente ans de carrière, l’ex de Saphia Azzeddine s’est forgé une place de marque dans le cœur des Français. D’ailleurs, il part régulièrement en tournée dans toute la France. Une situation qui n’est pas toujours facile à vivre pour Mélissa Theuriau et Jamel Debbouze. Comme révélé par l’humoriste ce 31 juillet 2021 dans les colonnes de Nice-Matin, leur couple fait face à quelques frictions conjugales à chaque fois qu’il est amené à s’éloigner de sa famille. 

« Sortir de sa famille, ça coûte » !

« Quand je n’ai pas faim, je ne mange pas, donnait-il le ton. Je monte sur scène tous les six ou sept ans. C’est long, en vérité. Mais j’ai besoin d’être en jachère », avouait-il avant de donner plus de détails. « Sortir de sa famille, ça coûte » Mais pas que ! « ça crée des tensions, malgré tout ». Et parce que « Tu n’es chez toi que deux jours par semaine. Tu quittes tout ça, tu pars comme un troubadour, corps et âme vers ton spectacle. Rien d’autre ne compte ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jamel Debbouze (@jameldebbouze)

 « Je préfère ma vie à mon métier ».

Si la fidélité de Jamel Debbouze n’est pas à douter, cela n’empêche pas sa femme de bouder. « Quand c’est fini, la vie reprend. Et ma chance, indiquait Jamel Debbouze « C’est que je préfère ma vie à mon métier. Même si je l’adore, qu’il me motive, me nourrit et m’a donné tout ce que j’ai. Mais honnêtement, assure-t-il« Je préfère être dans mon salon, avec ma famille« .