Accueil / People, Show Tv / Les touchantes confidences de Jamel Debbouze sur l’accident qui lui a valu sa main

Les touchantes confidences de Jamel Debbouze sur l’accident qui lui a valu sa main

Les touchantes confidences de Jamel Debbouze sur l'accident qui lui a valu sa main

Découvrez dans nos prochaines lignes, les touchantes confidences de Jamel Debbouze sur l’accident qui lui a valu sa main…

Dans la tête de Jamel Debbouze, le documentaire produit par son épouse Melissa Theuriau et réalisé par Jean-Thomas Ceccaldi revient sur les touchantes confidences de Jamel Debbouze sur l’accident qui lui a valu sa main.

Mélissa Theuriau s’est trouvée une autre passion.

Depuis 2012, Mélissa Theuriau s’est en effet retirée de l’antenne depuis 2012 pour se consacrer à la production de documentaires. Et quoi de mieux que de retracer la vie de son célèbre mari : Jamel Debbouze !

Après avoir évoqué Trappes, sa ville d’origine, l’art d’improviser qui a permis à son époux de se faire connaître du grand public, Melissa Theuriau a concocté Dans la tête de Jamel Debbouze. Ce dernier étant un long-métrage revenant sur la réalisation du dernier spectacle du papa de Léon et de Lila. L’occasion d’en savoir plus sur le terrible accident qui lui a valu l’usage de sa main droite. Un accident qui, affirmait l’humoriste l’a très négativement impacté avant qu’il ne s’est découvert une grande passion pour l’humour.

Les émouvantes confidences de Jamel Debbouze.

« J’étais malade de quoi ? », s’était-il interrogé dans le documentaire qui a été diffusé pour la 1ère fois en 2019 sur l’antenne de M6. « J’étais malade de… Après cet accident que j’ai eu, j’avais peur de ne plus correspondre aux codes de la société et d’être naturellement exclu car, révélait-il. Physiquement moins utile. S’il n’a pas souhaité revenir sur les circonstances de l’accident en question. « Heureusement« , reconnaissait-il. « Que j’avais les yeux, la bouche et le reste pour m’exprimer et dire : ‘Je suis intéressant je vous jure, je suis marrant, je veux faire partie de la fête, ne me jugez pas !' »

Le rire a été pour Jamel Debbouze salvateur. Le père de famille de poursuivre : « Je n’étais pas fier de plein de choses… Aujourd’hui, assure celui dans la sœur est mêlée dans de graves affaires. Je suis fier comme un coq car j’ai eu la chance de pouvoir m’exprimer par le rire« , s’en félicitait-il. Cela dit, il y avait eu des moments de doutes mais le rire l’a emporté…