Accueil / Show Tv / Fort Boyard : Voici la raison pour laquelle Passe-Temps, Passe-Partout et Passe-Muraille se sont toujours tus

Fort Boyard : Voici la raison pour laquelle Passe-Temps, Passe-Partout et Passe-Muraille se sont toujours tus

Fort Boyard : Voici la raison pour laquelle Passe-Temps, Passe-Partout et Passe-Muraille se sont toujours tus

Voici la raison pour laquelle Passe-Temps, Passe-Partout et Passe-Muraille se sont toujours tus dans Fort-Boyard… La rédaction de Trop Libre vous dit tout !

Si on réfléchit bien, ces personnages phares du célèbre jeu de survie de France 2 n’ont jamais parlé. Et il y a bien une raison à cela. Voici la raison pour laquelle Passe-Temps, Passe-Partout et Passe-Muraille se sont toujours tus dans Fort Boyard. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Chris (@chris_gervaz)

Si personne ne s’est jamais vraiment attardée sur ce point… La séquence de Fort Boyard diffusée ce samedi 03 juillet a laissé place à de nombreuses interrogations. Et parce que… Passe-partout a « parlé« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Miss👑 (@pageants.fr_)

La production s’explique et révèle la raison pour laquelle Passe-Partout, Passe-Temps et Passe-Muraille ne parlent pas.

Denis Mermet_le producteur de l’émission_s’en était déjà expliqué au courant de l’année 2007. « S’ils ne parlent pas, révélait-il. C’est parce qu’aucun personnage du Fort, en dehors du père Fouras, ne parle. C’est tout simple que ça mais la raison bien précise est que « Cela permet aussi aux comédiens de jouer dans les versions étrangères du programme. S’ils parlaient dans la version française, assrait-il. Les autres pays les remplaceraient pour les adaptations. »

« Leur rôle, avance la sociologue Michela Marzano. Les infantilise. Or, le regard infantilisant des autres est très déconsidérant pour les personnes atteintes de nanisme. »

Il faut savoir que « Fort Boyard cantonne les nains à un monde légendaire ». Il s’agit du « même processus que dans Joséphine, ange gardien, où la personne de petite taille est un ange ». Ce choix n’a pas été un hasard « c’est-à-dire une personne asexuée et dotée de pouvoirs magiques, donc ne vivant pas dans la réalité » parce que « dans la société, on porte encore sur ces personnes un regard moyenâgeux ». D’ordinaire, « les nains renvoient » plutôt « au cirque, à la mythologie… Ils ont une place dans ces mondes irréels, mais pas dans le monde réel », poursuivait la spécialiste.

« On ne fait pas les bouffons » !

Anthony alias Passe-Muraille avait déjà confié qu’ils sont loin de jouer les « bouffons » de services. « On ne fait pas les bouffons« . Son acolyte Alain (Passe-Temps) partage également le même avis et affirme : « J’adore participer à cette émission et je m’y sens respecté. »