Accueil / People / A 86 ans, Brigitte Bardot est condamnée par la justice !

A 86 ans, Brigitte Bardot est condamnée par la justice !

A 86 ans, Brigitte Bardot est condamnée par la justice !

A 86 ans, Brigitte Bardot est condamnée par la justice ! La militante de la cause animale devra ainsi s’acquitter de 5000 euros. Mais pas que !

Les nouvelles ne sont pas bonnes pour Brigitte Bardot. Le tribunal d’Arrast a tranché ! A 86 ans, Brigitte Bardot est condamnée par la justice pour « injures » à l’encontre du patron de la fédération française des chasseurs et devra ainsi s’acquitter d’une amende de 5.000 euros.

Brigitte Bardot condamnée pour « injures raciales ».

C’est rappelons-le, sur le site Internet de sa fondation qu’elle s’en était pris à ces chasseurs courant mai 2019. L’ex-vedette du cinéma a tout d’abord commencé par s’attaquer aux Réunionnais en les traitant de « population dégénérée aux traditions barbares ayant gardé leurs gênes de sauvages » suite à laquelle l’épouse de Bernard d’Ormale a été poursuivie pour « injures raciales« .

Elle a ultérieurement, critiqué la personne de Willy Schraen à travers un édito où la militante de la cause animale l’avait qualifié vertement de « prédateur« , de « sous-hommes d’une abjecte lâcheté » ainsi que de « terroristes du monde animal ». De quoi lui avoir valu une autre plainte pour « injures« .

Le tribunal du nord de la France a_ce mardi 29 juin_ pris la décision de condamner l’ancienne muse de Serge Gainsbourg d’une amende de 5.000 euros, avec 2 000 euros supplémentaires dont 1000 euros de dommages et intérêts, et 1 000 euros de frais judiciaires. 

Mais ce n’est pas tout, la femme de 86 ans dispose également que de 15 jours pour retirer l’éditorial incriminé, publié sur le site internet de la Fondation Brigitte Bardot et ce valable, pour tous les passages injurieux. Elle devra les remplacer un-à-un par la mention du jugement, « sous astreinte de 100 euros par jour de retard« .

Cette nouvelle vie de Brigitte Bardot.

Brigitte Bardot a_du jour au lendemain_ mis un terme à sa carrière cinématographique pour une nouvelle vie, loin de l’engouement médiatique. Elle a choisi de se consacrer exclusivement à la défense des animaux. Après avoir été la porte-parole de la SPA, elle a fondé en son association éponyme afin de mener à bien ses combats. Citons entre autres la lutte contre la chasse aux phoques, à la baleine ou encore la commercialisation de la fourrure. Elle s’est également attelée à la rédaction de plusieurs mémoires, publiées en deux tomes dont – Initiales B.B (1996) et Le carré de Pluton (1999) – Un cri dans le silence (2003), et Pourquoi ? (2006).