Théo Garcia-Badin, 24 ans, candidat Europe Ecologie Les Verts dans la 12eme circonscription des Hauts de Seine

 La Fondapol a écrit à une cinquantaine de jeunes candidats aux élections législatives de juin 2017, choisis aléatoirement, pour leur âge. Nous avons choisi de publier quelques unes des réponses que nous avons reçues:

 

19059208_10213177646297057_5040189007862377429_nLa jeunesse est-elle un handicap dans le cadre d’une Election ou la moyenne d’âge est assez élevée ?

Je ne pense pas. Les dernières élections présidentielles ont montré l’envie des français d’avoir de la nouveauté, des jeunes plus en phase avec le monde d’aujourd’hui. Au final, être jeune pourrait être un avantage pour se démarquer de concurrents plus agés et installés depuis de nombreuses années dans la politique.

 

Est-ce que votre investiture a suscité des tensions au sein de votre parti du fait de votre jeune âge ?

Certains militants historiques de ma formation politique se sont peut-être sentis menacés par une candidature jeune sérieuse. D’autant plus que mon investissement chez dans le parti est récent. Cela s’est traduit par quelques petits cafouillages sur la remontée de ma déclaration de candidature vers les instances régionales

Si vous êtes élus, n’avez vous pas peur d’être cantonné aux questions relatives à la jeunesse ?

Au contraire, nous portons un programme solide et fort de propositions qui nous permettra d’éviter cet écueil. Ensuite à nous de bien faire comprendre à nos partenaires que nous sommes là pour traiter toutes les questions.

Pensez-vous que la structure partisane actuelle permet l’émergence de figures jeunes ?

Malheureusement non. Les structures partisanes actuelles encouragent une politique carriériste, ce qui par essence freine le renouvellement politique. Mais cela est entrain de changer, nous le voyons chez la France Insoumise, En Marche et aussi Europe Ecologie les Verts qui dans le 92 a investi de nombreux jeunes de moins de 30 ans.

D’où vient cet engagement politique précoce ?

De l’absence de représentation des jeunes dans le débat démocratique. Combien de député de moins de 30 ans ? Une, Marion Maréchal Lepen. Cela pose une vraie question sur la représentativité de nos assemblées. Un comble quand on sait que c’est ici que se construit l’avenir dans lequel nous jeune vivrons. Donc cet engagement précoce vient par d’une volonté de reprendre ma souveraineté, que l’assemblée soit vraiment nationale.

Quel regard portez-vous sur le champ politique actuel ?

Une phrase me vient spontanément en tête : vieilles pratiques révolues. Le champ politique actuel se caractérise par une démocratie au bord de l’abîme. Abstention record, extrême droite, crises et affaires politiques à répétition, proximité trop importante entre les médias et certains politiques, tradition du renoncement explique en partie cela. Le système politique actuel est miné par tous ces défauts accompagnés de pratiques et privilèges des élus que les citoyens ne supportent plus. Voilà pourquoi il est absolument essentiel de rénover en profondeur notre système politique en impliquant le citoyen au cœur de la décision politique. C’est le sens de certaines de nos propositions comme l’idée de faire participer les citoyens à l’élaboration des lois dans les commissions permanentes des assemblées parlementaires ou encore l’impossibilité de dépasser deux mandats consécutifs les élus afin de favoriser le renouvellement de la classe politique.

Théo Garcia-Badin, 24 ans, candidat Europe Ecologie Les Verts dans la 12eme circonscription des Hauts de Seine 

Dans cette circonscription, les autres candidats sont:

Florence ASCOUET  DIV

Yann BERNARD      EXG

Guillaume PREVEL  DIV

Emmanuelle SÉJOURNÉ      DLF

Clarisse BUCHOT     DIV

Jean-Marc GERMAIN          SOC

Christophe LEROY   COM

Jean-Louis BOURLANGES MDM

Alexandre REJA-BRET        DIV

Damien TEXIER       ECO

Julien CANTAT         DIV

Madeleine BAHLOUL          FI

Makhtar CAMARA   DVD

Damien YVENAT     FN

Mathieu PERDRIAULT       DIV

Philippe PEMEZEC   LR

Qu'en pensez-vous?