Articles Tagués 'Europe'

Election présidentielle turque – et les grands perdants sont : le kémalisme et la laïcité !

Election présidentielle turque – et les grands perdants sont : le kémalisme et la laïcité !

L’élection présidentielle turque prévue pour le 10 août 2014, pour son premier (et unique ?) tour, va-t-elle marquer un tournant majeur dans la politique de ce pays ? Tel semble être le cas. Si, depuis la création de la République de Turquie par Mustafa Kemal, dit « Atatürk », en 1923, le mouvement kémaliste (c’est-à-dire laïque) a dominé la vie politique turque, l’arrivée au pouvoir de l’AKP, dont le leader n’est autre que l’actuel Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, semble inverser la tendance, basculant les kémalistes dans l’opposition. Mais plus encore qu’un simple changement de position dans la vie politique turque, le parti kémaliste semble être le grand oublié des élections… et des électeurs ?

Et si l’Italie devenait le miroir de nos faiblesses ?

Et si l’Italie devenait le miroir de nos faiblesses ?

Au grand dam des socialistes français, Matteo Renzi, le nouveau président du Conseil italien, est en passe de devenir le réformateur qu’une partie de la gauche européenne attendait et qu’une autre redoutait. En lançant une série de réformes tambour battant, l’ancien maire de Florence bouscule le peuple italien, égratigne au passage l’establishment bruxellois et déstabilise ses voisins socialistes

La surprise Renzi

La surprise Renzi

L’une des grandes surprises des dernières élections européennes est venue d’Italie. En effet, alors que dans de nombreux pays, les partis populistes anti-européens, eurosceptiques ou europhobes réalisaient de bons résultats, ils ont reculé dans la péninsule. Ce succès dû pour l’essentiel au président du Conseil, Matteo Renzi, a amplifié le phénomène de Renzimania qui déferle depuis quelques mois sur l’Italie et commence à se répandre hors de ses frontières.