Monthly Archives: septembre 2012

Islam-Occident : le clash des représentations ?

Islam-Occident : le clash des représentations ?

Ce n’est qu’un film, ce ne sont que des dessins… et pourtant. Quelques jours après qu’un navet islamophobe embrase les capitales du monde arabe, il aura suffi de quelques vignettes au goût douteux publiées dans Charlie Hebdo pour enflammer le débat public français. Au pays de la laïcité et de la satire, cet emballement a de quoi surprendre. Comment de simples images peuvent-elles conduire des foules entières au lynchage d’un ambassadeur ? Comment de vulgaires vignettes peuvent-elles déclencher semblable tollé ?

Noëlle Lenoir : « Sans intégration politique, il n’y aura pas de sauvetage de l’euro. »

Noëlle Lenoir : « Sans intégration politique, il n’y aura pas de sauvetage de l’euro. »

La rubrique « Question ouverte » de Trop Libre a le plaisir de partager avec vous l’entretien mené auprès de Noëlle Lenoir, Ancienne Ministre des Affaires Européennes, Ancienne Membre du Conseil constitutionnel, Présidente et fondatrice du Cercle des Européens, Avocate. Nous vous invitons à découvrir une analyse avisée sur le projet européen, partagé entre une certaine continuité et une volonté de mutation.

C’était mieux avant…

C’était mieux avant…

« Qualis artifex pereo » (« Quel artiste va périr avec moi »). C’est à ces mots de Suétone que pense le lecteur de Lucien Jerphagnon, décédé il y a tout juste un an, en découvrant cette édition posthume. de C’était mieux avant… Suivi du petit livre des citations latines . Ces deux livres rassemblés en un seul ouvrage marquent par la pertinence du propos, instructif sans être jamais pédant. L’écrivain-philosophe, par la grâce de son style, sait rendre vivantes des textes devenues soit des expressions figées soit des ornements poussiéreux. On ne peut qu’être conquis.

Les banlieues vues de droite

Les banlieues vues de droite

Camille BEDIN, Pourquoi les banlieues sont de droite, Paris, Plon, 2012, 203 pages, 18,90 €

Voici, au rayon très fourni des livres sur la banlieue, les quartiers sensibles et la politique, un ouvrage original. Davantage un témoignage et une recommandation politique qu’une étude universitaire, le texte soutient une idée forte : les jeunes de banlieue sont de droite. Si cette adhésion ne se traduit pas dans les urnes, c’est qu’elle est, selon l’auteur, avant tout intellectuelle.