Accueil / People / Adriana Karembeu dévoile la pire crasse que son père lui avait fait vivre !

Adriana Karembeu dévoile la pire crasse que son père lui avait fait vivre !

Adriana Karembeu dévoile la pire crasse que son père lui avait fait vivre !

C’était censé être le plus beau jour de sa vie. La célèbre actrice n’est pas encore prête d’oublier un coup pareil. Adriana Karembeu dévoile la pire crasse que son père lui avait fait vivre.

Il y a quelques années, l’actrice avait pris de la décision de refaire sa vie avec Aram après l’échec de son premier mariage. Organisée à Monaco, elle aurait voulu que sa noce soit parfaite. Si effectivement tout s’était déroulé comme prévu, un membre important de sa famille a gâché l’ambiance. Adriana Karembeu dévoile la pire crasse que son père lui avait fait vivre.

« Moi j’aime être la femme d’un seul homme…Le mariage c’est assumer d’appartenir à quelqu’un« .

Tombée follement amoureuse d’Aram, Adriana Karambeu s’est mariée donc avec lui le 14 juin 2014 dans la mairie de Monaco. Quelques jours plus tard, l’ancienne top-modèle avait accordé un entretien exclusif à la rédaction du magazine Gala. L’occasion pour jeune femme d’exprimer fermement son opinion bien tranchée en amour.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Richard Findykian (@rfindykian)


« Moi j’aime être la femme d’un seul homme, se réjouissait-elle. Et qu’il soit tout pour moi. À la fois un mari et un amoureux, le mariage c’est assumer d’appartenir à quelqu’un », développait-elle.

« Mes conflits avec lui, c’est une valise que je porterai toute ma vie« .

Pour revenir à son mariage, elle s’était entourée de ses proches, plus particulièrement de sa mère, Zlatica, son beau-père Jan, sans oublier sa sœur Natalia. Celle-ci habite d’ailleurs dans la capitale parisienne. Elle avait également invité son père malgré leurs discordes. « Oui, j’ai invité mon père mais il n’est pas là, regrettait-elle. Mes conflits avec lui, c’est une valise que je porterai toute ma vie », ajoutait-elle encore avec beaucoup d’amertumes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Médias France (@mediasfrance_)


« Petite, quand je demandais l’heure à mon père, il me disait : “Débrouille-toi !” Ma mère m’a donné beaucoup d’amour mais mon père était très sévère avec moi, se rappelait-elle. Il disait que je l’embêtais, que je faisais tout mal. Je rêvais d’être transparente pour qu’il me fiche la paix, racontait-elle avec chagrin. Je pense qu’il ne m’avait pas désirée », a-t-elle conclu.