Accueil / People / Yann Barthès et Francis Lalanne, en proie à une guerre après une lourde accusation pour agression !

Yann Barthès et Francis Lalanne, en proie à une guerre après une lourde accusation pour agression !

Yann Barthès et Francis Lalanne, en proie à une guerre après une lourde accusation pour agression !

Plus rien ne sera plus comme avant. Les choses ne cessent de s’envenimer entre le chanteur et l’animateur. Yann Barthès et Francis Lalanne, en proie à une guerre après une lourde accusation pour agression.

En dépit des images qui l’accusent d’agression sur les journalistes de Quotidien, Francis Lalanne continue à défendre son honneur. Le chanteur dénonce une manipulation et affirme n’avoir porté la main sur personne. Yann Barthès et Francis Lalanne en proie à une guerre après une lourde accusation pour agression. « Je conteste formellement avoir frappé ce cameraman, expliquait-il auprès du Parisien. Il s’agit d’une mise en scène à laquelle l’équipe de Yann Barthès est malheureusement coutumière ! », avait-il poursuivi.

Retour sur cette manifestation polémique.

Et pourtant les images diffusées ce lundi soir en disent tout le contraire. Si au tout début, l’interview a été plutôt calme, les choses ont très vite pris une autre tournure. Paul Larrouturou l’avait tout d’abord interrogé sur la manifestation polémique à laquelle il a pris part quelques jours plus tôt. Lorsque vint une question qui ne lui plaisait guère, l’ami de Jean-Marie Bigard ( lui aussi présent sur les lieux, NDLR) ne tarda pas à s’agacer. Francis Lalanne demande de suite au cameraman de couper l’enregistrement et supprimer la bande. Si les images ne sont pas très claires, Francis Lalanne donnait l’air de « péter les plombs« . Il s’est mis à agresser le cameraman tout en lui hurlant d' »enlever ce qu’il y a dans la caméra« .

 Paul Larrouturou fait le bilan de l’agression.

Malgré tout, le militant nie avoir agressé qui que ce soit. » Non mais je ne peux pas... Enlevez ce qu’il y a dans la caméra !, lui rétorquait son interlocuteur. Ne me tiens pas ! », vociférait-il, tandis que les autres personnes présentes au rassemblement essayaient tous de le calmer. Une séquence que n’a pas manqué de dévoiler le journaliste Paul Larrouturou en direct du plateau de Quotidien sur TMC ce lundi soir. Résultat : le caméraman a fini avec un traumatisme crânien associé à une tendinite post-traumatique de l’épaule gauche. Le reporter, quant à lui, a fini avec une entorse au niveau de son poignet droit.