Accueil / Actualités / Virement immédiat instantané : cette escroquerie bien rodée qui gagne du terrain en France

Virement immédiat instantané : cette escroquerie bien rodée qui gagne du terrain en France

Virement immédiat instantané : cette escroquerie bien rodée qui gagne du terrain en France

Gare au virement immédiat instantané : cette escroquerie bien rodée qui gagne du terrain en France. Les détails dans nos prochaines lignes.

Découvrez le virement immédiat instantané : cette escroquerie bien rodée qui gagne du terrain en France. Cette nouvelle arnaque a valu à une étudiante de se retrouver avec un découvert de 42 000 euros.

Une jeune Rochelaise a fini avec un découvert de 42 000 euros.

Comme indiqué dans MERCI MAMAN, la principale intéressée a eu la mauvaise surprise de tomber un beau matin de novembre un découvert de 42 000 euros sur son compte bancaire. Un malware aurait déposé deux chèques d’un montant de 88 000 euros sur le compte de la jeune femme.

Quelques jours plus tard, muni des coordonnées bancaires de l’étudiante en question, une de ses soi-disant connaissances aurait effectué un virement instantané bancaire. Il était question de deux chèques payés qui ont été restitués. Si l’un était verrouillé, l’autre pas. Ne touchant que quelque 1 000 euros de revenus mensuels, la jeune Rochelaise a porté plainte à la justice avec le soutien de la Banque Infos Recours (BIR). Cette association prévient en effet contre cette nouvelle arnaque qui prend de l’ampleur dans tout le pays.

Il est à noter que le traitement des chèques est automatisé. Autrement dit, « la machine ne vérifie que la présence d’une signature de quelque nature que ce soit, il faut simplement mettre une simple croix« , indique Sébastien Alaire, président de la BIR. La responsabilité, rajoute-t-il, revient à la banque puisqu’il faut souligner qu’elle doit faire les contrôles nécessaires et faire preuve de vigilance, notamment en cas de flux de fonds inhabituels sur un compte.

Comment procèdent les arnaqueurs ?

Dans ce genre d’arnaque, « les chèques payés » sont le plus souvent « volés« . « Le délinquant demande à sa victime d’effectuer un virement instantané dès que le montant apparaît sur son compte« . Même si le montant du chèque que vous avez déposé apparaît bel et bien sur votre compte, il faut attendre généralement dans les 14 jours avant qu’elle ne soit validée par votre banque. Par conséquent, si le chèque est déclaré volé d’ici le délai écoulé, « le titulaire du compte en est le seul responsable et doit ainsi rembourser le montant« . S’il s’agit d’une arnaque vous devrez le démontrer.