Accueil / People / Un célèbre producteur pulvérise Amel Bent et la traite de « chanteuse de karaoké » !

Un célèbre producteur pulvérise Amel Bent et la traite de « chanteuse de karaoké » !

Un célèbre producteur pulvérise Amel Bent et la traite de "chanteuse de karaoké" !

Le début de carrière de celle qui endosse aujourd’hui le maillot du jury de The Voice n’a pas été facile. Un célèbre producteur pulvérise Amel Bent et la traite de « chanteuse de karaoké ». La vidéo CHOC refait surface…

Amel Bent a de quoi être fière dans son rôle de jury dans le célèbre télécrochet de la première chaîne « The Voice ». Mais en 2004, en participant à une émission similaire en tant que candidate, l’artiste a essuyé une humiliation très grave. Un célèbre producteur pulvérise Amel Bent et la traite de « chanteuse de karaoké ».

Amel Bent, une carrière bien remplie…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Amel Bent (@amelbent)

Après une petite parenthèse suite à la naissance de ses deux filles, la chanteuse ne s’était plus accordé une pause dans sa carrière. Cela dure trois années successives. Son dernier Album (son sixième), baptisé « Demain » remontait au courant de l’année 2019. Une année particulièrement abondante pour l’ex-femme de Patrick Antonelli.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Amel Bent (@amelbent)

Ovationnée par la critique, l’artiste a fini par se faire remarquer dans la direction générale de première chaîne. L’année d’après, elle a été recrutée par la production de The Voice en tant que Jury …Aux côtés de Marc Lavoine, Pascal Obispo, Lara Fabian ou encore son grand ami, Vianney.

La revanche donc pour celle qui n’a pas fait l’unanimité sur le plateau d’à la recherche de la Nouvelle Star en 2004. La vidéo de son casting refait surface et provoque un véritable brouhaha sur TikTok. À l’époque, elle n’avait que 19 ans.

« Je crois que vous êtes une très bonne chanteuse, mais de karaoké ! »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Amel Bent (@amelbent)


En interprétant deux titres culte, « Surrender » (Céline Dion) et l’authentique « La Bohème » de Charles Aznavour, Amel Bent a su convaincre Marianne James, André Manoukian et Manu Katché. Sans hésitation, ces derniers ont dit « oui ». Ce qui était le contraire de Dove Attia.

Le célèbre producteur ne s’est pas laissé convaincre aussi facilement. Très déçu par l’ensemble de sa prestation, il n’a pas caché ce qu’il en pensait vraiment. « Je crois que vous êtes une très bonne chanteuse, mais de karaoké !« .