Accueil / People / Tensions palpables entre Meghan Markle et Harry : Ce qui s’est passé pendant leur dîner privé à New York

Tensions palpables entre Meghan Markle et Harry : Ce qui s’est passé pendant leur dîner privé à New York

Tensions palpables entre Meghan Markle et Harry : Ce qui sest passé pendant leur dîner privé à New York

Tensions palpables entre Meghan Markle et Harry, voici ce qui s’est passé pendant leur dîner privé à New York. Trop-Libre vous dit tout !

Ce mercredi 22 septembre, les tensions ont été palpables entre Meghan Markle et Harry, voici ce qui s’est passé pendant leur dîner privé à New York, en compagnie d’un couple d’amis. Selon un espion qui se trouvait en face du couple au restaurant, Harry ne semblait pas intéressé par ce que la duchesse de Sussex racontait…

« Harry s’est ennuyé et a commencé à regarder son téléphone. Puis il est revenu dans la conversation, puis il s’est ennuyé et est retourné à son téléphone » !

Ils occupaient ce jour-là une table du Bemelmans Bar à l’intérieur de l’hôtel Carlyle. Comme l’avait indiqué un espion assis juste en face du couple, Meghan Markle aurait monopolisé toute la discussion.

Harry donnait l’impression d’avoir visiblement ennuyé son mari, qui a préféré finir sa soirée en jouant au téléphone. En exclusivité pour le compte de Page Six, l’espion a multiplié les révélations : « Pourquoi elle parlait autant ? Harry s’est ennuyé et a commencé à regarder son téléphone, racontait-il. Puis il est revenu dans la conversation, puis il s’est ennuyé et est retourné à son téléphone(…) Elle était excitée par quelque chose, poursuivait-il avant d’ajouter qu’elle parlait beaucoup avec ses mains« .

« Il est justifié qu’ils bénéficient d’un certain niveau de protection. Même s’il s’agit d’une protection financée par le contribuable. »

Les Sussex étaient avec sa meilleure amie, la créatrice Misha Nonoo, et son mari Mikey Hess. « Si les gens essayaient de prendre une photo, ils s’approchaient d’eux et leur disaient : ‘S’il vous plaît, ne le faites pas, indiquait l’espion en se référant aux gardes du corps respectifs du couple.' » Trois groupes distincts avaient tenté de les approcher pour des photos, mais sans succès.

« Bien qu’ils se soient retirés de leurs fonctions officielles, Meghan et Harry font partie de la famille du chef d’État et, lors de sommets ou de rassemblements mondiaux, il est justifié qu’ils bénéficient d’un certain niveau de protection, assurait l’ancien agent du Secret Service Jonathan Wackrow auprès du Daily Mail. Même s’il s’agit d’une protection financée par le contribuable. »