Accueil / People / Stéphane Bern marié, son bonheur avec Yori Bailleres brisé par une méchante révélation

Stéphane Bern marié, son bonheur avec Yori Bailleres brisé par une méchante révélation

Stéphane Bern marié son bonheur avec Yori Bailleres brisé par une méchante révélation

Stéphane Bern marié, son bonheur avec Yori Bailleres brisé. Une méchante révélation vient noircir le tableau idyllique de ce mariage. Les détails.

Après avoir connu de nombreuses déceptions amoureuses, Stéphane Bern a, à nouveau fini par croire à l’amour. Liconique animateur de Secrets d’histoire partage aujourd’hui la vie d’un certain Yori Bailleres. Les deux hommes auraient tout récemment franchi le cap et sont allés au mariage.  Stéphane Bern marié, son bonheur avec Yori Bailleres brisé par une méchante révélation.

Cette déclaration d’amour enflammée de Yori Bailleres à Stéphane Bern.

Si les deux hommes n’ont pas officiellement annoncé leur mariage secret, dont Brigitte Macron en est le témoin, les magazines people ont eu vent de la cérémonie depuis le réseau social de Yori Bailleres. « Que voulez-vous, la beauté de son âme m’émerveille de plus en plus, jour après jour», soulignait le jeune homme d’affaires, en faisant référence au spécialiste des têtes couronnées.

Plus intrigant encore vers la suite… Yori Bailleres avait fait mention de deux mots lourds de sens dont « amour» et «mon mari» ! Depuis les rumeurs de leur mariage vont bon train. Une rumeur qui fort probablement concorde avec la réalité étant donné que les deux hommes avaient chacun, été perçus avec une alliance.

Amélie « de mon machin », cet horrible surnom que Stéphane Bern a donné à Amélie de Montchalin, la ministre de la Fonction publique !

Un déballage en perspective vient malencontreusement de gâcher le grand bonheur des deux tourtereaux puisque Stéphane Bern est ciblé par une horrible révélation. Révélations détaillées dans l’ouvrage de Gérard Davet et Fabrice Lhomme, intitulé « Le traître et le néant », paru ce mercredi 13 octobre chez Fayard.

Il se plairait à donner des « Surnoms horribles«  aux ministres du gouvernement. Et étonnamment, Emmanuel Macron semblerait aimer ce petit jeu. Il aurait rebaptisé Amélie de Montchalin, la ministre de la Fonction publique, Amélie « de mon machin ». Le président de la République en redemanderait. « Il me dit : ‘Comment tu l’appelles ?!’ Ça le fait rire et, en même temps, il me dit : ‘Tu exagères' », indiquent les deux journalistes. Des révélations qui ne manqueraient pas de ternir l’image de Stéphane Bern.