Accueil / Show Tv / Secret Story : ce lourd secret que la production a recalé par crainte des réactions

Secret Story : ce lourd secret que la production a recalé par crainte des réactions

Secret Story : ce lourd secret que la production a recalé par crainte des réactions

Benjamin Castaldi vend la mèche. Retour dans la première saison de Secret Story, ce lourd secret que la production a recalé par crainte des réactions.

A la tête ce 17 septembre d’un nouveau numéro de 6 à 7 sur C8, première partie d’émission avant TPMP, Benjamin Castaldi a fait de nouvelles révélations CHOCS sur Secret Story, ce lourd secret que la production a recalé par crainte des réactions du public.

Le père Matthieu, star du TikTok 

Rappelons que le mari d’Aurore Aleman avait présenté les 8 premières saisons de Secret Story, la mythique émission de téléréalité soit entre 2007 à 2014. Il avait pour mission d’accompagner les nombreux participants qui venaient chacun, avec un secret qu’il doit coûte que coûte protéger pour espérer conserver sa cagnotte.

En revenant sur le buzz du père Matthieu, l’une des séquences diffusées la veille, soit le jeudi 16 septembre, il s’est rappelé de cette petite anecdote. Très présent sur TikTok, le prêtre fait polémique depuis qu’il a osé s’affirmer. Il estime que rien dans la Bible n’indique que « l’homosexualité est un péché« .

Une prise de position risquée saluée à l’unanime par toute la bande de chroniqueurs de TPMP. « Depuis qu’il est dans l’Yonne, aux offices, il y a deux fois plus de monde », précise Gilles Verdez. Si jusque-là, le diocèse dudit père Matthieu n’a pas encore émis de décision sur une sanction, la conférence des évêques de France n’a pas caché désapprouver certaines de ses vidéos TikTok qui, comme indiqué sur leur compte Twitter officiel, « dénaturent le message de l’Église« .

Ce secret qui avait fait « peur » à la prod’ et à Benjamin Castaldi.

Ce n’est pas sans rappeler la saison 1 de Secret Story pour Benjamin Castaldi. L’occasion pour le papa de quatre enfants de faire une grosse révélation. La production avait à l’époque, fait l’impasse sur un profil pour le moins particulier.

« Dans le casting, rappelle-t-il. Il était prévu d’avoir un prêtre défroqué homosexuel. Aujourd’hui, je pense qu’on l’aurait assumé, qu’on l’aurait fait, mais à l’époque, on n’a pas été au bout du casting », poursuivait-il. Le chroniqueur lui-même, était à l’origine de ce refus et parce qu’il avait « peur de ce secret, pour des mauvaises raisons évidemment, mais à l’époque je pense qu’on n’était pas prêts ». Ludivine Retory de se ranger du côté de Benjamin Castaldi soutenant qu’une telle décision aurait pu créer une véritable polémique en 2007, année de diffusion de la première saison de Secret Story.