Accueil / People / Prince Charles dans l’embarras total après les confidences très intimes de son ex Sheila Ferguson

Prince Charles dans l’embarras total après les confidences très intimes de son ex Sheila Ferguson

Prince Charles dans l’embarras total après les confidences très intimes de son ex Sheila Ferguson, la chanteuse américaine qu’il a côtoyé par le passé. Voici les détails croustillants de cette histoire.

C’est ce qu’on entend par « déballage intime » ! Le prince Charles est dans l’embarras total après les confidences très intimes de son ex Sheila Ferguson. Ça risquerait fort de ne pas plaire au mari de Camilla Parker-Bowles.

Le prince Charles toujours relié à cette célèbre chanteuse américaine.

Parmi les playlist favoris de l’héritier au trône se trouve « Givin’up, Givin » de The Three Degrees. Il n’y a pas lieu de s’en étonner au vu de son passé avec la célèbre chanteuse américaine. Il s’agit de Sheila Ferguson, membre du groupe américain avec qui le papa des princes Harry et William a eu une histoire… Cette dernière vient_auprès de New Idea_de revenir sur ce détail. Ce déballage intime ne va pas faire l’unanimité du côté du prince Charles.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sheila Diana Ferguson (@sf3degree)

« C’était bien connu que le Charles était un coureur de jupons » !

« C’était bien connu que le Charles était un coureur de jupons« , donnait-elle le ton. « Il a, poursuivait-elle, à son actif de nombreuses conquêtes« . Toutefois, continue-t-elle, elle n’a jamais « succombé à ses avances(…) Je pensais que c’était un gars sympa, révélait Sheila Ferguson. « Mais j’ai aussi réalisé qu’il n’y avait pas d’avenir là-dedans, alors pourquoi y aller ? Il n’y aurait pas, assurait-elle, de reine noire d’Angleterre et je ne voulais pas être juste une de plus dans son lit », estimait encore la chanteuse.

Si Sheila Ferguson prétend le contraire, ils avaient bien tous les deux été déjà en couple. D’ailleurs l’ex-époux de Lady Diana en était fou amoureux. Malencontreusement, c’était une peine perdue. « Ils savaient tous les deux que leur histoire » est vouée à l’échec. Il y a peu de risque à ce qu’elle « soit inscrite dans la durée ». De plus, une telle décision ne plaira point aux « courtisans ». Ces derniers ne verront jamais d’un bon œil, un roi unir sa vie avec « une femme de couleur » !