Accueil / People / Prince Andrew : accusé d’agression sexuelle, le fils d’Elisabeth II rattrapé par la justice !

Prince Andrew : accusé d’agression sexuelle, le fils d’Elisabeth II rattrapé par la justice !

Prince Andrew : accusé d'agression sexuelle, le fils d’Elisabeth II rattrapé par la justice !

Coup de théâtre à Buckingham ! Accusé d’agression sexuelle sur mineur dans l’affaire Epstein, le prince Andrew est rattrapé par la justice aux États-Unis. Tous les détails avec la rédaction de Trop-libre.

« Virginia L. Giuffre, plaignante, versus Prince Andrew, duc d’York, également connu sous le nom d’Andrew Albert Christian Edward, accusé », pouvait-on lire, selon un communiqué relayé par l’AFP.

Prince Andrew et Virginia Giuffre : la guerre est déclarée !

Virginia Giuffre a officialisé sa guerre contre le deuxième fils de la reine d’Angleterre, Elisabeth II, en portant plainte le lundi 9 août 2021. Depuis de nombreuses années, elle a accusé verbalement le frère du prince Charles de l’avoir gravement agressée sexuellement. Ces faits remontent au tout début des années 2000. À cette époque, elle était encore mineure.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The Duke of York (@hrhthedukeofyork)

Virginia Giuffre est prête à aller jusqu’au bout et espère déclencher la sonnette d’alarme pour les autres victimes potentielles du prince Andrew.

Dans un communiqué redistribué à tous les médias qui ont fait le déplacement, la plaignante a décidé de faire entendre sa voix : elle est prête à se battre jusqu’au bout. « Je tiens le prince Andrew responsable de ce qu’il m’a fait, déclarait-elle haut et fort. Les puissants et les riches ne sont pas exempts de rendre des comptes, précisait-elle. J’espère que d’autres victimes verront qu’il est possible de ne pas vivre dans le silence et la peur« , a-t-elle conclu.

Depuis le début de cette affaire, le prince Andrew dément catégoriquement les faits. De passage à l’antenne de BBC, l’oncle du prince Harry a été très clair. « Ce n’est pas possible à cette date supposée car j’étais à la maison avec les enfants, affirmait-il. J’avais emmené Beatrice chez Pizza Express, à Woking, pour une fête vers 16 ou 17 heures, racontait-il. Et comme la duchesse n’était pas là, nous avons une règle simple à la maison, c’est que lorsque l’un n’est pas là, l’autre doit être à la résidence« .