Accueil / People / Ophélie Winter dézingue le talk-show de Cyril Hanouna

Ophélie Winter dézingue le talk-show de Cyril Hanouna

Ophélie Winter dézingue le talk-show de Cyril Hanouna

Lors d’une de ses apparitions médiatiques, Ophélie Winter dézingue le talk-show de Cyril Hanouna. Retour sur ce vilain tacle de la chanteuse…

Ophélie Winter est pour l’heure en pleine promotion de Résilience, son nouveau livre autobiographique récemment paru dans les librairies. Pour l’occasion, la chanteuse culte des années 2000 s’est longuement confiée au micro de 20 Minutes. Au décours d’une des discussions, Ophélie Winter dézingue le talk-show de Cyril Hanouna. Retour sur ce vilain tacle de l’interprète de Dieu m’a donné la foi. Après avoir fait les choux gras de la presse, la star de 47 ans s’est enfin décidée à reprendre la main sur son histoire.

Ce vilain tacle d’Ophélie Winter à l’émission de Cyril Hanouna !

Interrogée sur l’éventualité de la voir mener une carrière médiatique à la télé, Ophélie Winter de ne pas dire non : “Un truc marrant, je ne veux que rigoler ! Si je le fais avec des potes et que c’est sympa » Sauf qu’il y a un petit « mais » : « Mais pas (Cyril) Hanouna hein ! Qu’on soit bien clair… ». L’ex-candidate de Danse avec les stars de s’expliquer : « Ce n’est pas pour dire de la merde sur les gens. Mais un truc nouveau, sympa… La télé, j’adorerais« .

Elle ne dirait pas non pour un rôle d’actrice : « J’adorerais aussi faire une série parce qu’en plus dans ma tête, j’ai besoin d’avoir une niche, de savoir que je vais travailler trois mois et après être libre ». Là, poursuivait-elle. « J’étais trop dans le wild, après il fallait que je me cache, c’était compliqué, c’était un peu comme une chasse à l’homme ces deux dernières années. »

 » Ils m’ont massacré. Ça a été horrible à lire. Ça m’a tué, un tel acharnement ! »

La mannequin franco-néerlandaise d’ensuite revenir sur cet « acharnement » que lui portaient certains médias. « Il y a les torche-culs et la presse. Ils m’ont massacré, avouait-elle. Ça a été horrible à lire, et Dieu sait que je n’ai pas tout lu. Ça m’a tué, un tel acharnement sur une personne. J’étais partie depuis dix ans. C’était quoi leur délire ? Et pourquoi avaient-ils décidé de dire que j’habitais dehors ? Mais je ne mélange pas tout.