Accueil / People / Nicolas Canteloup hors-jeu, Alessandra Sublet vole à son secours

Nicolas Canteloup hors-jeu, Alessandra Sublet vole à son secours

Nicolas Canteloup hors-jeu, Alessandra Sublet vole à son secours

Voilà une rupture brutale. Sans qu’il en ait été préparé, Nicolas Canteloup mis hors-jeu, Alessandra Sublet vole à son secours. Découvrez les détails.

Si Alessandra Sublet multiplie les projets à succès, on ne peut pas en dire autant de son acolyte. Après 16 ans d’antenne, Nicolas Canteloup a été remercié ce jeudi par Europe 1, la radio privée sur laquelle officiait le célèbre humoriste depuis 2005. Un départ qui ne laisserait certainement pas insensible l’imitateur.  Nicolas Canteloup hors-jeu, Alessandra Sublet vole à son secours.

« Nicolas Canteloup et Europe 1, c’est fini », annonçait ce jeudi via Twitter le producteur de l’imitateur, Jean-Marc Dumontet. « Nous ne savions pas le 2 juillet dernier que nous accomplirions notre dernière ‘revue de presque’ sur Europe 1. Nous quitterons donc Europe 1, notre maison où nous avons été tellement libres et heureux », indique l’équipe en charge de la chronique de Canteloup. « Pendant 16 ans, peut-on lire. Nous aurons éprouvé le privilège d’emprunter des voix de traverse dans un média d’information de premier plan(…) Les auditeurs vont nous manquer. Toutes les équipes avec lesquelles nous avons tant partagé vont nous manquer. »

Contrairement à Nicolas Canteloup, Alessandra Sublet elle, se lance dans un tout nouveau projet. L’ex de Clément Miserez sera bientôt à l’affiche d’une fiction de la première chaîne. Celle qui vient de publier ce mai dernier J’emmerde Cendrillon se glissera dans la peau de Djenna, la mère d’un jeune lycéen handicapé. Alessandra Sublet ne manquera pas sûrement d’apporter son total soutien à son acolyte sur TF1 pour cette rupture qu’il est en train de vivre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par CestCanteloup (@cestcanteloup)

« Jusqu’alors, j’avais refusé des propositions de fictions, car je ne voyais pas quoi apporter. Là, je connais la réalisatrice et, vu le scénario, c’était impossible de dire non(…)  J’ai besoin de travailler sur des projets différents. J’ajoute une corde à mon arc« , concluait la maman de deux garçons.