Accueil / People / Nathalie Marquay : ce jour où Jean-Pierre Pernaut lui a demandé de se faire avorter.

Nathalie Marquay : ce jour où Jean-Pierre Pernaut lui a demandé de se faire avorter.

Nathalie Marquay : ce jour où Jean-Pierre Pernaut lui a demandé de se faire avorter.

Nathalie Marquay raconte ce jour où Jean-Pierre Pernaut lui a demandé de se faire avorter… Retour sur les touchantes confidences de l’ex-Miss France.

Si l’ancienne Miss France file aujourd’hui le parfait amour dans les bras du journaliste de 71 ans, ça n’a pas toujours été aussi rose. Leur relation n’a pas été exempte d’épreuves, très difficiles à affronter. C’est d’ailleurs ce que nous relate le livre rédigé par les soins de l’ancienne reine de beauté et qu’elle a intitulé Moi, j’y crois – Mes anges, mes guides, mes prémonitions… (éditions Guy Trédaniel). Ouvrage disponible dès ce 16 septembre prochain et où Nathalie Marquay est revenue sur ce jour où Jean-Pierre Pernaut lui a demandé de se faire avorter… Si en effet, elle se serait fiée à son mari ou encore son médecin, son fils Tom aurait pu ne pas voir le jour.

« Cet événement, Jean-Pierre et moi souhaitions le voir arriver un jour, mais pas si vite ! »

Entre Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut, c’était le coup de foudre ! Un an après qu’il ait amorcé leur relation, la Miss France 1987 a accouché de leur fille Lou. Très vite, la machine est repartie… A peine quelques mois de son accouchement, elle tombe déjà enceinte d’un second enfant. « Cet événement, Jean-Pierre et moi souhaitions le voir arriver un jour, mais pas si vite ! », raconte la comédienne. Ni son gynéco ni son mari n’était favorable à cette grossesse. « Deux césariennes dans un laps de temps aussi rapproché, tout juste un an, sérieusement, vous n’y pensez pas, Nathalie ! », lui lançait son médecin.

« Encore une fois, c’est la science qui parle, la science qui me dit qu’après trois chimios, m’être retrouvé enceinte à un âge déjà avancé, 35 ans, et avoir accouché sous césarienne représente pour mon corps une succession d’épreuves terriblement lourdes”, confie Nathalie Marquay.

Nathalie Marquay tient tête 

Jean-Pierre Pernaut ne réfléchit pas à deux fois. Il demande à sa femme de « renoncer à cette grossesse » de « peur de perdre la femme qu’il aime« . La réponse de la chroniqueuse de TPMP est sans appel. “Non, pas question que j’avorte. Ce bébé que nous avons fait, Jean-Pierre, cet enfant que je porte, docteur, il vient de là-haut… Oui, du Ciel, si vous voulez, je peux utiliser ce mot. Si je suis enceinte aujourd’hui, il ne s’agit pas d’un accident, mais de ma vie telle qu’elle a été écrite, telle qu’elle doit se dérouler sous la protection de mes âmes et de mes anges, s’acharnait-elle… Je ne cours aucun danger, ni moi ni le bébé. Cette naissance va parfaitement se dérouler, je peux vous l’assurer”.