Accueil / People / Mimie Mathy frappée par un terrible drame familial, l’actrice peine à se relever !

Mimie Mathy frappée par un terrible drame familial, l’actrice peine à se relever !

Mimie Mathy frappée par un terrible drame familial, l’actrice peine à se relever !

Les nouvelles ne sont pas bonnes. Mimie Mathy frappée par un terrible drame familial, l’actrice peine à se relever ! Les détails.

La célèbre comédienne ne se dégonfle jamais même si on aborde en face d’elle des sujets très sensibles comme sa petite taille ou encore la maternité. Pour le premier sujet, son avis ne change pas. Interrogée par la rédaction d’Ouest France, Mimie Mathy était très cash.

« Je ne sais pas si j’aurais été capable de rendre heureux un enfant autant que je l’ai été avec mes parents ».

« On n’est pas dans l’imaginaire de la série de TF1, débutait-elle. Je n’avais pas envie que l’on fasse semblant de ne pas voir que j’étais petite, poursuivait-elle. J’aime bien qu’on réponde aux questions et qu’on dénonce les idées reçues sur les personnes de petite taille : maintenant que j’ai prouvé avec Joséphine que l’on pouvait être gentil, aujourd’hui je montre qu’on peut être dans la police, a-t-elle enchaîné. D’ailleurs, entre Marleau et Jourdan, les forces de l’ordre sont mal barrées« , a-t-elle conclu.

Quant au fait de ne pas avoir eu d’enfants, l’actrice garde les deux pieds sur terre. « Dans mon cas, il y aurait eu une chance sur quatre, que ce soit le cas, déclarait-elle, très réaliste. Je ne sais pas si j’aurais été capable de rendre heureux un enfant autant que je l’ai été avec mes parents, expliquait-elle. Je suis un accident« , regrettait-elle.

Un avis très influencé par la médecine moderne. Un croyant ne parlerait certainement pas sous ce ton. « Aujourd’hui, on est au courant des risques, poursuivait-elle. J’aurais peut-être eu des reproches…« , a-t-elle fait bien comprendre.

« Je tiens ma force de mon cher père… »

Face au drame familial, la disparition de son père, Mimie Mathy a perdu son latin. Très affectée, la star de Joséphie, Ange gardien continue à faire son deuil jusqu’à présent.

Elle imagine mal la vie sans son paternel. « Je tiens ma force de mon cher père, confessait-elle. “Tu ne veux pas rester comme ça ? Et bien fais tout pour ne pas le rester” », rapportait-elle au micro de la rédaction de nos confrères de Psychologie Magazine.