Accueil / People / Michel Drucker raconte avoir frôlé la catastrophe

Michel Drucker raconte avoir frôlé la catastrophe

Michel Drucker raconte avoir frôlé la catastrophe

Michel Drucker raconte en plein direct avoir frôlé la catastrophe… C’était en septembre dernier, il a été à deux doigts de mourir… Ses confidences.

C’était terrible ! Michel Drucker avait pris tout le monde de court lorsqu’il a été annoncé qu’il allait subir un triple pontage coronarien à la suite de l’endocardite infectieuse qui lui a été diagnostiquée. Ce qui lui a valu un séjour en soins intensifs… En pleine période post-opératoire, l’animateur mythique de Vivement Dimanche a vu sa cicatrice se mettre à s’infecter de nouveau. Son cauchemar a débuté le 26 septembre dernier. Il faut dire que si notre Michel national est aujourd’hui de retour avec une forme olympique, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est revenu de très loin. Michel Drucker raconte en plein direct avoir frôlé la catastrophe.

Michel Drucker revient de loin…

Invité en décembre dernier sur le plateau de « Touche pas à mon poste« , le mari de Dany Saval était revenu sur cette parenthèse de sa vie. « Le premier stress qu’on ait eu, c’est qu’on m’a dit que j’avais une infection mitrale, se mettait à expliquer l’animateur de 78 ans. Il y a deux valves très importantes dans le cœur, c’est l’une d’elles. »

« Et là, poursuit-il auprès de Benjamin Castaldi qui animait la soirée ce jour-là. Des bactéries sont parties d’une dent […] Si vous allez chez le dentiste, je vous dis, si vous avez eu des petits problèmes cardiaques, il faut le signaler. Le moindre soin dentaire ne doit pas être fait chez un sujet qui a une faiblesse cardiaque. Il faut le mettre sous antibiotiques tout de suite et on reporte le soin dentaire au lendemain. »

« Cette bactérie, continuait-il son récit devant les chroniqueurs de C8 a migré sur la valve, elle a infecté une partie du cœur, engendrant une septicémie, ça a touché le rein, la rate… Et je peux le dire maintenant, il y avait deux petits saignements au niveau cérébral qui étaient inquiétants. »

« Oui, j’ai frôlé la mort et frôlé l’amputation » !

Benjamin Castaldi et compagnie avaient alors sous-entendu que Michel Drucker avait failli mourir. « Oui, j’ai frôlé la mort et frôlé l’amputation, confirme Michel Drucker. Car la bactérie avait bouché l’artère de la jambe droite, qui commençait à se nécroser, et à quelques jours près on aurait sans doute amputé. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Michel Drucker (@michel_drucker)

Mais tout ça est aujourd’hui bien derrière lui… Il reprendra dès ce 05 septembre les commandes de Vivement Dimanche.