Accueil / coiffure, Santé, Trucs et astuces / Ménopause : voici comment éviter la chute de cheveux

Ménopause : voici comment éviter la chute de cheveux

Ménopause : voici comment éviter la chute de cheveux

Voici comment éviter la chute de cheveux de la ménopause. C’est un phénomène courant expliqué de long en large dans nos prochaines lignes.

Les variations hormonales induites par la ménopause peuvent parfois influencer sur la santé des cheveux, habituellement très sensibles face à ces modifications hormonales. Ménopause, voici comment éviter la chute de cheveux.

« En fonction des femmes, ça se traduit par moins de volume, des cheveux cassants, clairsemés, ternes… Et parfois par une alopécie »

« Une faible activité oestrogénique agit sur les différents facteurs de croissance des cheveux », explique le Dr. en Pharmacologie René Furterer/Pierre Fabre, Leila El Marbouh. Avec une phase anagène réduite (temps de pousse), des échanges sanguins et une production d’enzymes et de kératine freinés, le bulbe pileux est moins bien ancré, et sa tige plus fine et plus fragile, poursuit-elle.

« En fonction des femmes, ça se traduit par moins de volume, des cheveux cassants, clairsemés, ternes… Et parfois, rajoute-t-elle par une alopécie androgéno-génétique (AAG). Pour stopper la chute et réguler la production de sébum, le médecin peut prescrire un traitement anti-androgène jusqu’à un retour à la normale ».

Quelle alimentation privilégier ?

Le saviez-vous aussi que la solution peut également se trouver dans l’assiette ? Autant les « vitamines que les oligo-éléments sont également essentiels à la beauté des cheveux : fer, phosphore, magnésium, zinc, vitamines P.P. ou B5 et B6 », indique à son tour Valérie Espinasse, Micronutritioniste.

« Privilégier les acides gras, ainsi que les légumes et les fruits frais, la viande rouge, le foie, les légumineuses et les lentilles », continue-t-elle avant de proposer également « des compléments alimentaires qui permettent une supplémentation. A faire a minima en cure de 3 mois ».

Faites usage de shampooings doux et d’après-shampooings enrichis en kératine afin de gainer la fibre et procurer du gonflant à la racine. Optez plutôt pour les formules végétales question coloration. « Faire un massage 1 à 2 fois par semaine du cuir chevelu est excellent pour stimuler la circulation sanguine et renforcer le bulbe », termine Leila El Marbouh.

La ménopause modifie aussi la pilosité. « La baisse des œstrogènes ne contrecarrant plus l’effet des androgènes, on observe parfois un duvet sur les zones « masculines » tels que le menton ou encore la lèvre supérieure», soutient Dr Sophie Bargy, Gynécologue Obstétricien. Des séances de laser chez le dermatologue peuvent régler le problème. Comme c’est hormonal, le résultat n’est pas définitif, assurait-elle. Il faut 1 à 2 séances d’entretien par an ».