Accueil / People / Mémoires de Meghan et Harry : la sulfateuse ou un pistolet à billes ? Le Prince Charles craint le pire !

Mémoires de Meghan et Harry : la sulfateuse ou un pistolet à billes ? Le Prince Charles craint le pire !

Mémoires de Meghan et Harry : la sulfateuse ou un pistolet à billes ? Le Prince Charles craint le pire !

La sulfateuse ou un pistolet à billes ? Venant des Sussex, il faut s’attendre à tout. À l’annonce de la sortie des Mémoires de Meghan et Harry, le Prince Charles craint déjà le pire.

Comme si les différentes révélations qui ont marqué la première année du « Megxit » ne suffisaient pas. Heureux parents de deux adorables enfants (Archie et Lilibet), Meghan Markle et son époux, le prince Harry préparent la sortie d’un nouvel ouvrage biographique.

La date de la sortie des Mémoires de Meghan et Harry

 

Installé définitivement aux Etats-Unis (Los Angeles), le couple a prêté la plume à un journaliste reconnu mondialement pour raconter cette histoire centrée sur la vie du prince. Il s’agit en effet de J. R. Moehringer, lauréat du grand prix Pulitzer. L’homme de presse a déjà fait ses preuves dans le passé en rédigeant la biographie du tennisman, Andre Agassi. À son actif, le même journaliste est auteur d’un livre qui serait bientôt porté au cinéma avec George Clooney à l’adaptation.

Le projet avec les Sussex avance à grand pas. Selon un article de nos confrères du Point, J. R. Moehringer aurait déjà encaissé un million de dollars et devrait déposer la première version de son manuscrit à compter du mois d’août prochain.

Le pire reste à venir.

Si le titre ainsi que la couverture restent encore un grand mystère, Random House, le même éditeur qui a réussi à faire écouler 10 millions d’exemplaires du livre de Michèle Obama, annonce « un portrait personnel, honnête et captivant ».

Dans le fond, le petit frère du prince héritier William va certainement remonter, avec plus de détails, dans l’histoire de son enfance, en passant par le décès accidentel de sa maman…Mais surtout son quotidien au Buckingham. Et c’est précisément cela que le prince Charles craint comme la peste. Dévoué à redorer le blason de la couronne britannique, son père ne supporterait pas un seul mot de plus sur ce que Harry a déjà raconté contre sa volonté. Le pire reste à venir…Affaire à suivre !