Accueil / People / Mathieu et Alexandre (L’amour est dans le pré) mariés, ils franchissent déjà un nouveau cap !

Mathieu et Alexandre (L’amour est dans le pré) mariés, ils franchissent déjà un nouveau cap !

Mathieu et Alexandre (L’amour est dans le pré) mariés, ils franchissent déjà un nouveau cap !

Mathieu et Alexandre (L’amour est dans le pré) mariés, ils franchissent déjà un nouveau cap ! Tous les détails dans nos prochaines lignes…

Mathieu et Alexandre se sont enfin mariés ce samedi dernier. Ils se sont rencontrés grâce à la quinzième saison de L’Amour est dans le pré, le programme de speed-dating animé par Karine Le Marchand sur M6. Les deux hommes ont choisi de se marier à Sernhac, dans le Gard. Un mariage que les équipes de M6 n’ont pas manqué de filmer pour le compte de «Que sont-ils devenus ? ». Mathieu et Alexandre (L’amour est dans le pré) mariés, ils franchissent déjà un nouveau cap !

« On entame une procédure de GPA et on va tout filmer » !

A peine cette étape franchie, le couple projette déjà de passer à un autre cap : fonder une famille. Ils vont pour ce faire, entamer une procédure de GPA (gestation pour autrui). « A partir de l’année prochaine, on entame une procédure de GPA et on va tout filmer, pour montrer la réalité, le côté absurde de la GPA. Parce que oui, c’est absurde. Mais aussi, on souhaite montrer le bonheur que c’est d’avoir un enfant », précisaient tous deux lors d’une interview accordée à France Bleu.

C’est en Ukraine qu’ils ont choisi de demander la procédure. Une décision motivée par la maladie génétique dont souffre Mathieu puisque la loi  autorise les médecins à « choisir l’embryon qui ne porte pas d’anomalie génétique. Je souhaite, confie Mathieu. Être sûr de ne pas la transmettre à mon enfant (…) Je conçois que ça soulève des problèmes éthiques, mais ça vaut au moins le coup qu’on ouvre un débat public sur le sujet, car je sens que la société est sur le point de changer sur ces sujets-là ». Ils envisagent de filmer tout le déroulement de cette GPA.

Cette décision de Mathieu est sans appel !

« On va mettre une pression pour faire avancer les choses. Mais attention une pression positive, pas en stigmatisant les autres. On me dit souvent, « oui mais vous allez acheter un enfant. » C’est vrai, c’est un fait. On achète un enfant. Autorisez-nous à ne plus avoir besoin de le faire, et on ne parlera plus d’achat d’enfants », concluait l’éleveur de taureaux.