Accueil / People, Show Tv / Mariés au premier regard : Marianne révèle les déboires sexuels d’Aurélien

Mariés au premier regard : Marianne révèle les déboires sexuels d’Aurélien

Mariés au premier regard : Marianne révèle les déboires sexuels d’Aurélien

Quelques semaines après la fin du bilan, la jeune femme sort enfin du silence. Marianne, l’ancienne candidate de Mariés au premier regard révèle les déboires sexuels d’Aurélien. Des confidences chocs qui risquent de porter des répercussions négatives sur l’image de cette émission de M6.

Suite à l’échec de son mariage, elle est montée au créneau et dénonce les vices de son ex. Des révélations surprenantes qui continuent à assombrir cette cinquième saison. L’ancienne grande figure de Mariés au premier regard, Marianne, révèle les déboires sexuels d’Aurélien.

Les linges sales se lavent désormais sur la place publique…

Marianne a avoué, depuis son fil Instagram, avoir eu le « cœur brisé » à l’annonce de leur divorce. Une relation qui lui a coûté énormément depuis l’instant où ils se sont dit oui devant l’autel. Interrogée au micro du célèbre youtubeur Sam Zirah le mercredi 23 juin 2021, la star de téléréalité a changé de ton.

Elle s’est appuyée là où il fera mal à son ex. Contre toute attente, elle a fait le choix de laver leurs linges sales sur la place publique. Une situation qui risquerait de provoquer un sentiment de frustration chez Aurélien. Rappelons que depuis l’officialisation de leur séparation, les deux ex ont totalement coupé tout contact.

« Une femme, même si elle ne pouvait rien faire, se devait de faire plaisir à son homme… En descendant en dessous de la ceinture« .

La jeune femme déplore surtout ce comportement « machiste » de son ancien compagnon lorsqu’il s’agit de sexe. « Aurélien me faisait comprendre qu’il avait envie de moi. Mais moi je mettais des barrières, débutait-elle. Il m’a dit que j’étais égoïste et qu’une femme, même si elle ne pouvait rien faire, se devait de faire plaisir à son homme… En descendant en dessous de la ceinture« , poursuivait Marianne, sans filtre.

Elle ne s’est pas arrêtée là. « Je fais ce que je veux avec mon corps […] Il l’a mal pris. Je me suis énervée et me suis mise à pleurer. Ce n’est pas possible de dire une chose comme ça à une femme. C’est dégradant« , ajoutait-elle. Par ailleurs, « quand on faisait l’amour, j’avais l’impression d’être une femme comme les autres, je ne me sentais pas aimée. Comme un plan cul« , confessait-elle.