Accueil / People, Show Tv / Malika Ménard a failli tout foutre en l’air avec sa grosse bourde dans Affaire Conclue

Malika Ménard a failli tout foutre en l’air avec sa grosse bourde dans Affaire Conclue

Malika Ménard a failli tout foutre en lair avec sa grosse bourde dans Affaire Conclue

Malika Ménard a failli tout foutre en l’air avec sa grosse bourde dans Affaire Conclue. La rédaction de Trop-Libre vous rapporte tout dans les détails !

De passage sur France 2 dans l’émission d’enchères présentée par Sophie Davant, Malika Ménard a failli tout foutre en l’air avec sa grosse bourde commise dans Affaire Conclue.

Miss France a failli tout gâcher !

C’était rappelons-le, lors du prime time qui a été diffusé le 21 décembre 2020. Pour l’occasion, de nombreuses stars ont tenté de faire monter les enchères avec des objets plus rocambolesques et originaux les uns que les autres. Une soirée tournée dans un lieu historique : le Musée des Arts Forains. L’ambiance a brillé de mille feux pour cette édition spéciale Noël et fin d’année avant que l’ancienne Miss France ne vienne commettre sa grosse bourde. Malika Ménard s’est ainsi présentée devant Sophie Davant pour présenter un jeu d’adresse qui appartenait à sa grand-mère avec lequel elle avait joué durant son enfance.

Après expertise, Patricia Casini-Vitalis, la commissaire-priseur d’Affaire conclue, l’avait estimé à 300 euros. L’argent qu’elle va empocher sera reversé à l’association CéKeDuBonheur qui lutte pour l’amélioration de la qualité de vie des enfants hospitalisés.

« Chut ! Malika ! Il ne fallait pas le dire ! »

En débarquant dans la salle des ventes, la trentenaire semblait impatiente à l’idée de conclure la vente de son objet. Au premier coup d’œil, les acheteurs avaient l’air d’avoir apprécié la marchandise. Certains ont même pris la peine de s’amuser avec le jeu d’adresse… Une fois que les enchères ont été lancées, les choses ont pris une tournure qui a quelque peu perturbé l’ancienne reine de beauté. Ce qui a contraint la jeune femme de rappeler le montant exact de l’estimation de son objet. De quoi faire rebondir Caroline Margeridon qui s’est empressée de recadrer Malika Ménard.

« Chut ! Malika ! Il ne fallait pas le dire ! ». De quoi mettre l’auteure de Fuck les complexes dans une situation inconfortable. « Moi je pensais que ça allait aider dans l’enchère ! », tentait-elle de se justifier. Mais d’une façon ou d’une autre, sa technique a tout de même fait effet car au final, elle a pu repartir avec la coquette somme de 1500 euros.