Accueil / People / Line Renaud : ce sale coup que lui avait joué Edith Piaf

Line Renaud : ce sale coup que lui avait joué Edith Piaf

Line Renaud : ce sale coup que lui avait joué Edith Piaf

Ayant fait les frais de sa méchanceté gratuite, Line Renaud raconte ce sale coup que lui avait joué Edith Piaf. Découvrez les détails à travers cet article.

Chanteuse, comédienne, meneuse de revue mais également personnalité préférée des Français… Du haut de son 93ème printemps, Line Renaud retrace son parcours au décours duquel elle a été amenée à faire face à la méchanceté d’une grande star de l’époque. Line Renaud raconte ce sale coup que lui avait joué Edith Piaf. La célèbre chanteuse morte en 1963 lui aurait mis des bâtons dans les rues en vue de briser sa carrière.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Line Renaud (@linerenaudofficiel)

Line Renaud balance sur Edith Piaf.

Line Renaud figure parmi les neuf personnalités mises à l’honneur cet été 2021 dans les Femmes Puissantes, l’émission portée par Léa Salamé sur les ondes de France Inter. Elle se retrouve ainsi, comme dévoilé par nos confrères du Parisien, aux côtés de Marion Cotillard, Arlette Laguiller, Lila Bouadma, Jacqueline Laffont, Catherine Millet, Maïwenn, Michelle Perrot, Catherine Gouillard.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Line Renaud (@linerenaudofficiel)


« C’est aux Folies Belleville, un célèbre music-hall que Line Renaud a fait la rencontre en 1945 du compositeur Loulou Gasté. Ce dernier devenu plus tard son époux lui a permis de signer un contrat avec une maison de disques. Elle enchaînait, rappelons-le les succès musicaux au cours de ses 10 premières années dans le métier.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Line Renaud (@linerenaudofficiel)


Au moment où elle s’y attendait le moins, « Le directeur artistique de chez Pathé-Marconi (le label de Line Renaud et Edith Piaf, NDLR) lui avait demandé (ordonné serait plus approprié) de prendre une pause. « Il faut que t’arrête de chanter pendant au moins un an. » Et ce n’est pas faute d’avoir du succès, non ! J’avais tous les succès actuels, assurait la rivale de Pierre-Jean Chalençon. Les disques, se rémémorait-elle, se vendaient, se vendaient ». Edith Piaf était en effet derrière cette décision.

« Mais comment avait-elle peur de moi « ?

«Mais comment avait-elle peur de moi ?, s’interrogeait la marraine de cœur de Johnny Hallyday. En plus, j’étais pas dans son registre, pas du tout ». La raison ? « Elle détestait les femmes ». D’ailleurs, précise Line Renaud, « Juliette Gréco pourrait vous en raconter une montagne sur la méchanceté de Piaf. Elle était très méchante« , soulignait celle qui en a visiblement fait les frais.

« Elle détestait les femmes plus jeunes. En plus, vous savez les carrières d’artistes ça monte et ça descend, et à l’époque en 1954, elle n’avait pas de succès de disques depuis longtemps… alors c’est probablement pour ça « .