Accueil / Actualités / Lidl pris la main dans le sac, cette imitation d’une grande marque de Gin qui ne passe pas !

Lidl pris la main dans le sac, cette imitation d’une grande marque de Gin qui ne passe pas !

Lidl pris la main dans le sac, cette imitation d’une grande marque de Gin qui ne passe pas !

Réputé dans l’art de copier les produits labellisés, le hard discount allemand fait face, pour cette fois-ci, à un mur…En béton armé. Lidl pris la main dans le sac, cette imitation d’une grande marque de Gin qui ne passe pas.

Dans la politique de création et d’invention de ses produits, qu’il s’agisse de la mode, de d’électroménager, du high-tech et bien d’autres encore, Lidl s’est toujours inspiré des grandes marques. Parfois, cela ne marche pas à tous les coups. Lidl pris la main dans le sac, cette imitation d’une grande marque de Gin qui ne passe pas !

La stratégie gagnante de Lidl

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lidl France (@lidlfrance)

Une stratégie qui a toujours fait le beau temps de l’enseigne. L’exemple le plus frappant est effectivement cet aspirateur sans fil Lidl qui est considéré par la critique comme étant la super copie d’un modèle commercialisé par Dyson.

Techniquement, les deux appareils présentent, à quelques exceptions près, les mêmes fonctionnalités, les mêmes performances voire les mêmes défauts. La seule différence reste au niveau de prix. Chez le hard discount allemand, il est vendu à moins de 80 euros. Chez son concurrent, il faudrait compter une centaine d’euros pour l’avoir.

Lidl VS Hendrick’s:la bataille du gin

En reproduisant la même stratégie avec une bouteille de gin commercialisée en Ecosse ainsi que dans l’ensemble du territoire du Royaume-unis, Lidl a été épinglé par la célèbre marque écossaise, ‎Hendrick’s ‎d’avoir copié sa bouteille de gin. En saisissant le tribunal commercial, cette dernière a obtenu gain de cause.

Selon les avocats de la marque écossaise, une des bouteilles commercialisées par le géant allemand Lidl est la copie conforme de leur gamme appelée Hampstead. Mis à part l’aspect visuel de la bouteille de gin, la chaîne de magasins aurait utilisé également un ingrédient « médicinal » déjà exploité par Hendrick’s. Ce qui tromperait à coup sûr la majorité des consommateurs. Pour justifier leurs arguments, ces avocats se seraient même servis des commentaires retrouvés sur les réseaux sociaux.

En effet, certains internautes n’ont pas manqué de faire état de cette étrange similitude entre les deux bouteilles de gin. Des arguments qui ont fini par convaincre le juge chargé de traiter l’affaire. Lidl avait tenté de faire annuler l’ordonnance mais jusqu’à présent, c’est sans succès. De son côté, Hendrick’s tente d’étendre cette décision dans tous les territoires du Royaume. Affaire à suivre…