Accueil / People / Les 12 coups de midi : Bruno Hourcade, la star du jeu télé révèle ses secrets

Les 12 coups de midi : Bruno Hourcade, la star du jeu télé révèle ses secrets

Les 12 coups de midi : Bruno Hourcade la star du jeu télé révèle ses secrets

La star du jeu télé, Les 12 coups de midi, Bruno Hourcade révèle ses secrets pour éviter d’avoir la grosse tête avec ces montants pharaoniques.

L’indétrônable Maître de midi a établi le record de gain historique remporté à la télévision française. Entre deux tournages, celui qui a à son actif, 1 million d’euros de gain cumulé en 246 victoires consécutives, a ouvert les portes de sa maison à Fontenilles, près de Toulouse, à nos confrères de »La Dépêche du Midi ». Il multiplie les apparitions médiatiques. Le 29 septembre dernier, il a été invité dans Quotidien. Bruno Hourcade, la star du jeu télé révèle ses secrets dans Les 12 coups de midi.

Ce parcours vertigineux de Bruno.

Bruno est devenu à compter du samedi 25 septembre, une légende des jeux télé. Il a effectivement dépassé le cap du million d’euros de gains et de cadeaux à sa 242ème participation aux 12 Coups de midi, l’émission présentée par Jean-Luc Reichmann. Un parcours vertigineux qui ne l’a toutefois pas fait prendre la grosse tête.

« A la fin de chaque mois, on reçoit un chèque de ce qu’on a tourné trois mois avant. Chaque mois, j’ai mon petit chèque de TF1 que je vais encaisser », indiquait-il à Yann Barthès. Bruno d’ensuite expliquer comment il gérait tout cet argent.

« Je pense que je vais garder les pieds sur terre là-dessus ».

« Déjà, je pense aussi venir d’un milieu populaire donc ça permet un peu de relativiser », rajoutait-il. « Souvent, ce que je faisais à la fin de chaque session, c’est que je prenais ma calculette et je divisais par mon salaire d’Eurosport. Je me rendais compte à la fin de chaque journée de tournage combien de mois voire d’années de salaire, je venais de gagner. Parce qu’à la fin, on atteint des montants pharaoniques et on ne s’en rend plus compte », poursuivait-il. De quoi lui permettre de ne pas être tenté à tout flamber.

« Quand on a 900 000, qu’on passe le million, ça devient limite abstrait, on n’est plus à 100 000 près. Du coup, de se dire ‘ah oui, mais je viens quand même de me faire 15 mois de mon salaire en une seule journée de tournage’, ça aide quand même à relativiser, à garder les pieds sur terre. »

Impossible pour lui de ne pas faire la comparaison avec les revenus de ses parents. « Un montant que mes parents en travaillant toute leur vie n’ont jamais eu(…) J’ai gagné un montant que mes parents, mes grands-parents, en travaillant toute leur vie n’ont jamais eu. Donc ça permet de ne pas se dire ‘allez je vais tout flamber à Vegas !’ Je pense que je vais garder les pieds sur terre là-dessus ».