Accueil / People, Show Tv / Les 12 Coups de midi : Bruno annonce avoir été brusquement licencié !

Les 12 Coups de midi : Bruno annonce avoir été brusquement licencié !

Les 12 Coups de midi : Bruno annonce avoir été brusquement licencié !

C’est une bien terrible annonce qui a été faite ce lundi dans Les 12 Coups de midi : Bruno annonce avoir été brusquement licencié ! Découvrez la surprenante réaction du Maître de midi. Les détails.

Ce 19 avril, dans le numéro inédit des 12 Coups de midi : Bruno annonce avoir été brusquement licencié ! Au lieu de s’apitoyer sur son sort, le jeune Normand préfère s’amuser de la situation. Bruno poursuit son vertigineux parcours dans le jeu culte de TF1. Il est ce lundi à sa 90ème participation dans le jeu et affiche au compteur la coquette somme de 402 254 €. Il s’approche de jour en jour de l’exploit de Paul El-Kharrat, le jeune prodige avec un syndrome asperger qui officie actuellement dans les Grosses Têtes chez Laurent Ruquier.

« Je ne réaliserais pas du tout. Ça fait très virtuel pour l’instant… » !

Une somme qui le laisse quelque peu incrédule. « C’est incroyable. Je ne réalise toujours pas. Jusqu’à ce que je reçoive un chèque géant, je pense que je ne réaliserais pas du tout. Ça fait très virtuel pour l’instant… », confiait Bruno avec toute franchise. « Et en plus, pour tout vous dire, j’aurais peut-être besoin d’argent dans les temps à venir », poursuivait-il pour donner le ton.

« J’aurais beaucoup de temps libre, donc je peux vraiment rester jusqu’à Noël. Il n’y a pas de soucis »

« Donc j’ai passé une super semaine avec vous la semaine dernière, avec quelques passages au rouge… Et tant qu’à faire une bonne semaine, du coup, j’ai appris mon licenciement la semaine dernière », lâchait-il sans ambages. Le voyant toujours arborer son petit sourire, Jean-Luc Reichmann était pour le moins interloqué. « Après, rajoute encore le Maître de midi. Je m’en doutais. Il y a un plan social dans l’entreprise et une personne par pôle devait partir ». Bruno d’ensuite poursuivre : « Je savais que ça allait tomber sur moi et j’ai eu la confirmation officielle vendredi. »

Un licenciement qui assure-t-il a tout de même ses avantages. « J’aurais beaucoup de temps libre, donc je peux vraiment rester jusqu’à Noël. Il n’y a pas de soucis ». Son seul objectif est pour l’heure, de défendre plus que jamais son titre de maître de midi dans Les 12 coups de midi.