Accueil / Forme / Le prince Charles cible du groupe antimonarchique, grosse pression chez Kate Middleton et William !

Le prince Charles cible du groupe antimonarchique, grosse pression chez Kate Middleton et William !

Le prince Charles cible du groupe antimonarchique, grosse pression chez Kate Middleton et William !

La polémique prend une nouvelle tournure. Le prince Charles cible du groupe antimonarchique, grosse pression chez Kate Middleton et William. Découvrez tous les détails avec la rédaction de Trop-libre.

Les républicains ne se découragent pas. Ces dernières semaines, leurs filiales se mobilisent à travers les quatre coins de la Grande-Bretagne et saisissent toutes les occasions possibles pour légitimer leur mouvement. Leur principal objectif est de mettre fin à la monarchie. Le prince Charles cible du groupe antimonarchique, grosse pression chez Kate Middleton et William.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The Royal Family (@theroyalfamily)

En s’alliant avec le groupe antimonarchique, les républicains, selon le dernier dossier paru dans les colonnes du magazine «Reines et Rois », multiplient les panneaux d’affichage décriant la fin de la royauté.

Placés dans de nombreuses grandes villes du royaume comme Liverpool, Newcastle, Birmingham, certains panneaux ciblent particulièrement le prince héritier au trône d’Angleterre, Charles. « Aucun homme ne devrait être roi », pouvait-on lire en bas de sa photo.

Cette grosse pression sur les épaules de Kate Middleton et William

Si les hauts responsables des républicains profitent par ailleurs la fin de règne de la reine Elisabeth II pour exiger un droit de regard, d’autres disent ce qu’ils pensent réellement du prince Charles et de sa femme Camilla Parker-Bowles. « Il est temps d’exiger un droit de regard sur le choix de notre chef d’Etat ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The Royal Family (@theroyalfamily)


« Si la monarchie a toujours la cote, de nombreux Britanniques souhaiteraient voir le prince William succéder à la reine Elisabeth II plutôt que son père, le prince Charles », précise le même magazine people. Une grosse pression sur les épaules de Kate Middleton et son époux, William.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The Royal Family (@theroyalfamily)

La position de Meghan Markle

Pour revenir au mouvement qui milite pour mettre un trait définitif à la monarchie, Meghan Markle serait de la partie. D’après le magazine In Touch, il n’y a pas doute à se faire quant à la position de la femme du prince Harry. Elle aurait déjà abordé le sujet avec « Katie Couric ou Robin Roberts », estimait la même source. Elle serait à 100 % d’accord que la monarchie prenne fin avec la mort de la reine Elisabeth II.