Accueil / People / Le prince Albert lâche un gros dossier avant le malaise de Charlène de Monaco

Le prince Albert lâche un gros dossier avant le malaise de Charlène de Monaco

Le prince Albert lâche un gros dossier avant le malaise de Charlène de Monaco

Le prince Albert lâche un gros dossier avant le malaise de Charlène de Monaco. Ce qui suffit à relancer de nouvelles rumeurs. On vous donne les détails.

Les tourments de la princesse de Monaco ne sont pas prêts d’être terminés depuis son arrivée en Afrique du Sud. Après déjà trois interventions chirurgicales, la maman de Jacques et Gabriella a malencontreusement fait un brusque malaise à quelques heures de la prise de parole du souverain. Le prince Albert lâche un gros dossier avant le malaise de Charlène de Monaco.

Les tourments de la princesse ne sont pas prêts d’être terminées.

La fille de Lynette Wittstock a commencé par souffrir d’une infection de la sphère ORL. Celle-ci s’est ensuite compliquée conduisant à une première opération au niveau de la tête puis des deux autres, assez lourdes, après que l’infection n’atteigne les oreilles, le nez et la gorge. Rappelons que la Première dame du Rocher s’est écroulée ce mercredi 01 septembre dernier alors que ses médecins avaient assuré que son état était déjà stable. Résultat, elle a été transportée d’urgence dans un hôpital de Durban.

Juste avant cette malaise, le prince Albert de Monaco était monté au créneau au décours de sa prise de parole auprès de People. Le fils de Grace Kelly a tenu à rassurer de l’unité de son couple en faisant taire les rumeurs de divorce alimentées par Bunte et Oggi. Il avait laissé entendre que son épouse pourrait rentrer plus tôt que prévu au Rocher.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par PatRegal (@patregal)

Charlène de Monaco est-elle maudite ?

« Son état s’est beaucoup amélioré depuis la dernière opération, elle va bien et de bonne humeur, à tel point qu’elle m’a dit en plaisantant qu’elle était prête à embarquer clandestinement sur un navire pour rentrer en Europe », s’amusait-il. Au lendemain même de cette révélation, il a fallu que Charlène de Monaco ait fait un épisode de malaise. Ce qui est interprété comme une sorte de malédiction par nos confrères de Neue Post, confortant les suspicions de Stéphane Bern dans les colonnes du magazine Paris Match.