Accueil / People / Laura Smet sombre : son mari Raphaël lui a sauvé de ses démons.

Laura Smet sombre : son mari Raphaël lui a sauvé de ses démons.

Laura Smet sombre : son mari Raphaël lui a sauvé de ses démons.

Laura Smet sombre : son mari Raphaël lui a sauvé de ses démons. Retour sur cette descente aux enfers de la fille de Johnny Hallyday.

Avant de rencontrer le père de son petit Léo, la fille de Nathalie Baye a été dans la dérive. Laura Smet sombre : son mari Raphaël lui a sauvé de ses démons. La rédaction de Trop Libre vous propose de revenir sur cette longue descente aux enfers de la fille du Taulier.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Carole Bellaiche (@carolebellaiche)

Raphaël Lancrey-Javal, principal soutien de Laura Smet.

La comédienne de 37 ans a fait la rencontre de Raphaël Lancrey-Javal en 2013. Ils ne se sont décidés à se marier que le 15 juin 2019. L’homme d’affaires a été pour Laura Smet, dans toutes ses épreuves, son principal soutien. Il a pu compter sur lui à la disparition de son père, dans l’affaire de succession de Johnny Hallyday… Mais il lui a surtout permis, comme indiqué dans Gala, à « apprivoiser les démons intérieurs qui la minaient ».

Cet entrepreneur dans l’immobilier en France et à l’étranger a permis à la star de la Garçonne de trouver cette sérénité qui lui manquait. “Je vis avec un homme que j’aime depuis quatre ans et demi. Je n’ai plus peur du regard des autres » , indiquait une Laura Smet plus épanouie auprès du magazine Elle.

Laura Smet retrouvée nue en plein Paris.

Jeune espoir du cinéma français, la jeune femme qu’elle était n’avait point de repères. Elle était à ce point vulnérable au point d’enchaîner les liaisons tumultueuses. Laura Smet avait déjà fréquenté le rappeur Doc Gynéco, l’écrivain fêtard Frédéric Beigbeder, Julien Delajoux, le frère du Dr Stéphane Delajoux, le chirurgien qui s’est occupé de la hernie discale de Johnny Hallyday en 2010. Sous l’emprise de médicaments et d’alcool, Laura Smet s’est fait interner plus d’une fois. Les cures de repos ne lui étaient pas méconnues.

Mais la scène la plus glaçante qu’elle a été amenée à vivre était celle survenue en janvier 2010, lorsque la police l’avait récupéré nue dans une rue du VIème arrondissement de Paris. Elle était ce jour-là, malgré elle, sous l’emprise de la drogue au GHB (la drogue du violeur). Mais Laura Smet s’est battue jusqu’à ce qu’elle rencontre son salvateur : Raphaël Lancrey-Javal son sauveur. Elle a fort heureusement depuis, pris sa vie en main.