Accueil / People / Laura Calu (Scènes de ménages) revient sur son accouchement magique

Laura Calu (Scènes de ménages) revient sur son accouchement magique

Laura Calu (Scènes de ménages) revient sur son accouchement magique

« Rien ne s’est passé comme on me l’avait fait imaginer. Rien de rien » ! Laura Calu (Scènes de ménages) revient sur son accouchement magique.

La nouvelle colocataire de Raymond et Huguette dans Scènes de ménages vient il y a quelques jours, de mettre au monde son premier enfant. Celle-ci d’alors s’emparer de son fil Instagram pour se confier sur cet évènement de taille de sa vie. Laura Calu (Scènes de ménages) revient sur son accouchement magique et elle a été TRES cash !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laura Calu (@laura_calu)

« Rien ne s’est passé comme on me l’avait fait imaginer » !

Maman d’un petit garçon Laura Calu raconte le déroulement de son accouchement et les peurs infondées qu’elle s’était infligées avant ce jour magique. En ayant fait l’expérience elle-même, la comédienne conseille aux futures mamans de ne pas se fier aux expériences des autres femmes. « Parce que nous avons toutes des besoins différents et parce qu’aujourd’hui pour l’avoir vécu je le crie haut et fort : OUI CHAQUE FEMME, CHAQUE EXPÉRIENCE, CHAQUE GROSSESSE EST DIFFÉRENTE », affirmait-elle avec ferme assurance.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laura Calu (@laura_calu)

« Tout s’est très bien passé« , assure la femme d’Arthur Chevalier. « J’ai adoré mon accouchement, j’ai adoré tous les détails et rien ne s’est passé comme on me l’avait fait imaginer. Rien de rien.« , soulignait Laura Calu.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laura Calu (@laura_calu)

« C’était magique » !

« On m’avait dit qu’il était rare de perdre les eaux surtout pour un premier : J’ai perdu les eaux et c’est mon premier, indiquait-elle. (…) On m’avait dit que les sages-femmes souvent n’écoutaient pas nos souhaits. J’ai eu deux anges gardiens autour de moi ce jour-là et je ne les oublierai jamais. Si elles passent par là : Elisabeth, Élise : Merci infiniment pour nous trois. On m’avait dit : ‘Tu verras tu ne contrôleras rien et tu ne pourras probablement pas accoucher dans la position que tu imagines surtout avec la péridurale.’ Et bien si, j’ai testé toutes les positions que je voulais, poursuivait la maman. Un peu comme pour la conception, mais en moins agréable, forcément. » Laura Calu de conclure en affirmant : « Je me suis sentie forte, guerrière. C’était magique. Je n’ai jamais eu autant confiance en mon corps. »