Accueil / People / Laeticia Hallyday déçue, la chérie de Jalil lâche un bouleversant cri de cœur !

Laeticia Hallyday déçue, la chérie de Jalil lâche un bouleversant cri de cœur !

Laeticia Hallyday déçue, la chérie de Jalil lâche un bouleversant cri de cœur !

Les dettes fiscales laissées par son défunt mari pèsent jour après jour sur ses épaules. Ces dernières semaines, cette charge très lourde commence à impacter négativement sur sa situation financière. Laeticia Hallyday déçue, la chérie de Jalil lâche un bouleversant cri de cœur !

Peu de temps après la disparition de Johnny Hallyday, le fisc a saisi sa veuve et lui a fait savoir que le chanteur n’a pas payé ses impôts depuis une très longue période. Le cumul revient à une trentaine de millions d’euros. Une situation qui a électrocuté la fille d’André Boudou. Laeticia Hallyday déçue, la chérie de Jalil lâche un bouleversant cri de cœur.

Ce soutien de taille pour Laeticia Hallyday

Si au départ, la veuve de l’idole des jeunes a bataillé toute seule contre cette terrible montagne de dettes fiscales, elle a aujourd’hui le soutien moral et physique de son nouveau chéri, Jalil Lespert. Cela lui permet de rester debout malgré la difficulté de sa situation.

« C’est douloureux, confessait la veuve de Johnny Hallyday, le cœur brisé à jamais. Je n’ai pas le choix financièrement, regrettait amèrement la maman de Jade et Joy Hallyday. Cependant, la belle-mère de Laura Smet et David Hallyday ne baissa pas pour autant les bras. Épaulée par son chéri, Jalil Lespert, Laeticia Hallyday poursuit son long combat contre le fisc.

 » On essaie de trouver un accord pour ne pas repayer les impôts que l’on a déjà payés aux États-Unis depuis des années ».

En effet, « on mène un combat avec l’administration fiscale française, poursuivait celle qui a dirigé hier (14 septembre 2021) le concert hommage dédié à la mémoire de son défunt mari, Johnny Hallyday. On échange avec eux, précisait-elle. Mais cela ne s’arrête pas là.

« On essaie, par ailleurs de trouver un accord pour ne pas repayer les impôts que l’on a déjà payés aux États-Unis depuis des années », déclarait-elle tout en affichant une certaine optimisme. C’est une somme démesurée, reconnaissait-elle.

Il s’agit en effet de plusieurs dizaines de millions d’euros (Le montant est de 34 millions d’euros, avant que l’administration fiscale ne décide de l’arrondir à 30 millions d’euros, NDLR). D’une façon ou d’une autre, Laeticia Hallyday estime que « c’est injuste ».