Accueil / People, Show Tv / Koh-Lanta, La légende : les petits noms donnés à Clémence et Jade font scandale !

Koh-Lanta, La légende : les petits noms donnés à Clémence et Jade font scandale !

Koh-Lanta, La légende : les petits noms donnés à Clémence et Jade font scandale !

La nouvelle saison du jeu d’aventure de TF1 s’annonce explosive. Tout au long de Koh-Lanta, La légende, les petits noms donnés à Clémence et Jade font scandale. Les détails !

Depuis l’annonce de la date officielle marquant le début du lancement de cette nouvelle édition, les fidèles téléspectateurs de TF1 s’en mordent déjà les doigts. En effet, le coup d’envoi sera donné le mardi 24 août 2021 à 21h05 sur TF1. En attendant, les sujets à polémique commencent à envahir tous les réseaux sociaux. Avec Koh-Lanta, La légende, les petits noms donnés à Clémence et Jade font scandale. Voici les confidences de celle qui a déjà participé au jeu à deux reprises : 2007 et 2009.

Le combat sans merci…

L’équipe est au grand complet. Côté féminin, la liste des candidates n’a jamais été aussi attrayante. Jade Handi, Clémence Castel, Karima Najjarine, Coumba Baradji, Christelle Gauzet, Candice Boisson, Clémentine Jullien, Cindy Poumeyrol, Alix Noblat et Alexandra Pornet.

Côté masculin, c’est la même chose. Patrick Merle, Claude Dartois, Freddy Boucher, Sam Haliti, Laurent Maistret, Teheiura Teahui, Philippe Bizet, Namadia, Ugo Lartiche et Maxime Berthon. Avec un tel tableau, la bataille sera féroce… Jade livre d’ailleurs un aperçu très inquiétant de leur aventure dans Koh-Lanta, La légende.

« Je pense que nous allons donner une image peu glorieuse de la femme, confessait-elle au micro de Gala. On avait beaucoup d’ambitions avant de partir, on voulait se soutenir face aux hommes et en fait, l’affect a pris le dessus, poursuivait-elle. Nous n’avons pas réussi à tirer notre épingle du jeu, nous avons eu, dans nos rangs, des brebis galeuses qui n’ont pas respecté la parole donnée, racontait-elle. Dans mon groupe, c’est parti en vrille dès le départ. Il a suffi qu’une fille parle à un garçon pendant 10 secondes pour que notre pacte s’envole en fumée« , a-t-elle toujours fait part.

Ce n’est pas tout. « Dans cette édition, les jeunes nous surnommaient, Clémence et moi, ’les candidates vintage, les aventurières Ehpad’, regrettait-elle. Ce n’est pas très agréable, reconnaissait-elle d’ailleurs. Nous, au moins, on sait ce que représente la parole donnée. On a d’autres valeurs, a-t-elle fait bien mention avec une fierté. Dans mes précédentes saisons, cette guerre des filles et des générations n’existaient pas. Je n’avais jamais connu ça, réitérait-elle.