Accueil / People / Kate Middleton humiliée, William la trompe avec une proche, un membre de la famille royale

Kate Middleton humiliée, William la trompe avec une proche, un membre de la famille royale

Kate Middleton humiliée, William la trompe avec une proche, un membre de la famille royale

Kate Middleton humiliée, William la trompe et pas avec n’importe qui ! Il s’agit d’un membre très proche de la famille royale. Voici les détails.

Alors que les Cambridge se trouvent être le couple britannique le plus populaire d’Outre-Manche et le plus apprécié de par la sincérité de leur amour, une bombe vient d’être lâchée. En tout cas, sur la tête de la pauvre Kate Middleton. Son mari lui aurait joué un sale tour. Le plus grave c’est la personne avec qui il l’aurait soi-disant trompé. Kate Middleton humiliée, William la trompe avec une proche, un membre de la famille royale.

Le prince « surpris en fâcheuse posture avec un valet » !

La véritable cause des récentes disputes entre le couple serait-elle liée à cette infidélité du prince William ? De prime abord, la rumeur est peu plausible car l’information provient du magazine parodique « Clooser« . Comme rapporté dans les lignes de nos confrères d’Ici Paris, c’est avec un jeune homme que le second héritier au trône l’aurait trompé.

Serait-il bisexuel tout comme son paternel, le prince Charles ? Des années plus tôt, le prince de Galles aurait « été surpris en fâcheuse posture avec un valet par sa défunte épouse, Lady Diana« , comme l’avait balancé Paul Burrell. Des révélations qui ont failli conduire l’ex-majordome à faire de la prison ferme. Le Palais lui avait accusé le « vol de 2000 objets personnels » dans l’appartement de la mère des princes Harry et William.

Le prince William serait-il gay ?

Le papa de George, Charlotte et Louis serait-il gay ? Il avait en effet fait objet de rumeurs allant dans ce sens après avoir fait la couverture d’un magazine gay intitulé Attitude. Le duc de Cambridge avait accepté de le faire en guise de soutien à un groupe d’individus de la communauté LGBT victimes d’homophobies en vue de sensibiliser et de lutter contre la haine envers la communauté en question. Bref, le prince William n’est pas gay et cette histoire d’infidélité est loin de tenir la route. C’est une accusation à prendre avec des pincettes.