Accueil / People / Kate Middleton et William : la duchesse terrassée par une maladie grave, les dessous de leur sortie au Norfolk dévoilés !

Kate Middleton et William : la duchesse terrassée par une maladie grave, les dessous de leur sortie au Norfolk dévoilés !

Kate Middleton et William : la duchesse terrassée par une maladie grave, les dessous de leur sortie au Norfolk dévoilés !

Kate Middleton, accompagnée de son mari, le Prince William, ainsi que leurs trois enfants se sont affichés ensemble depuis les locaux d’un pub en train de déguster des hamburgers et des frites. Tous les détails dans les prochaines lignes.

Les Cambridge ont multiplié les sorties en famille ces derniers temps dans la ville de Norfolk. Après le Fast-food, l’héritier au trône d’Angleterre et sa petite famille ont été débusqués dans un restaurant. Ils partageaient un repas en plein air au cœur de Norfolk.

William, le futur roi moderne…

Le tabloïd britannique The Sun a partagé de nombreuses photos des Cambridge. Un moment unique qui prouve encore leur solidité. Second héritier au trône britannique après son père, le prince Charles, le grand frère de William se définit comme un futur roi particulièrement moderne.

Par contre, ces multiples sorties seraient une façon pour les Cambridge de faire taire les mauvaises langues de celles qui ébruitent les rumeurs selon lesquelles Kate Middleton serait aux prises avec de terribles troubles alimentaires.

Un sujet évoqué, contre toute attente, par le prince Harry et Meghan Markle dans leur livre biographique en cours d’écriture. Depuis leur choix de quitter l’Angleterre, les Sussex n’arrêtaient pas de dévoiler les secrets de famille à chaque fois qu’il monte sur un plateau télé.

« Les personnes atteintes de boulimie ou d’anorexie mentale blessent avec leurs dents le dos de leurs mains ».

« Elle est extrêmement maigre et elle continue à maigrir à vue d’œil, pouvait-on lire dans les colonnes de The Sun. En fait, poursuivait l’auteur de l’article, William craint que sa femme ne souffre de boulimie, comme sa mère ».

Au courant du mois de février 2017, certains observateurs notaient dans certains écrits la présence systématique de sparadraps sur les doigts de la Duchesse de Cambridge.

Il s’agirait, selon d’autres spécialistes des têtes couronnées, du fameux signe de Russell. « À force de se faire vomir, précisait la même source, les personnes atteintes de boulimie ou d’anorexie mentale blessent avec leurs dents le dos de leurs mains ». Une précision qui ne manque pas d’inquiéter les proches de la famille royale britannique ainsi que les fans des Cambridges.