Accueil / People, Show Tv / Jean-Luc Reichmann scotche l’audience avec cette « facette que les gens ne connaissent pas » de lui.

Jean-Luc Reichmann scotche l’audience avec cette « facette que les gens ne connaissent pas » de lui.

Jean-Luc Reichmann scotche l'audience avec cette "facette que les gens ne connaissent pas" de lui.

Voilà un talent bien insoupçonné de l’animateur ! Jean-Luc Reichmann scotche l’audience avec cette « facette que les gens ne connaissent pas » de lui.

Samedi 26 juin, La chanson challenge faisait son retour au petit écran. Si ce nouveau numéro a tant scotché les téléspectateurs c’est parce que ce fut l’occasion de découvrir le talent d’interprète du présentateur. Jean-Luc Reichmann scotche l’audience avec cette « facette que les gens ne connaissent pas » de lui.

Décidément, le compagnon de Nathalie Lecoultre endosse tous les rôles d’une main de maître. A la tête du célèbre jeu culte de TF1, Les 12 coups de midi, il lui arrive d’incarner le personnage de Leo Matteï, le commandant de police de la brigade des mineurs, la fiction à succès de la Une.

Mais saviez-vous que l’animateur vedette préférée des Français a aussi du ressort artistique. Il en a fait preuve ce samedi 26 juin dans La chanson challenge, cette émission où des célébrités sont parfois invitées à reprendre un titre connu. Un artiste voulait alors que Jean-Luc Reichmann relève le défi. Louane lui a_pour l’occasion_ trouvé un texte dans les grimoires du répertoire musical français. Le papa de Rosalie Reichmann avait alors eu pour mission d’interpréter Si t’étais là.

« Je ne m’attendais pas à ça, avouait-il. Mais je trouve ça merveilleux comme challenge alors je vais le relever. Je crois qu’il va y avoir beaucoup d’émotions, je vais essayer de te surprendre« , indiquait-il à Louane.

« Pour mon interprétation, je vais être le plus sobre possible. C’est ça le principe, s’il y a pas la profondeur dans l’interprétation, on sera faux, assurait encore l’ex-présentateur des Z’amours. Le message est tellement beau. C’est une vraie prise de risque. C’est une ouverture, c’est une facette peut-être que les gens ne connaissent pas de moi. Je vais la faire pour mon père, pour ma mère. Il faut oublier les notes, il faut parler, il faut penser à ce qu’on dit. »

« Des frissons… trop beau, émotions… de l’amour« .

Et il faut dire qu’il l’a relevé avec brio au point de scotcher toute l’audience. Son  interprétation a été d’une justesse émotionnelle. Tout juste digne des plus grands interprètes. « Des frissons… trop beau, émotions… de l’amour« ., ne pouvait s’empêcher de commenter Nathalie Lecoultre. Un sentiment qui a été visiblement partagé par bon nombre d’internautes.